Databac

ORGANISATION DE L'UNITÉ AFRICAINE

Organisation internationale fondée le 25 mai 1963, à la conférence d'Addis-Abeba, sous la présidence de l'empereur Haïlé Sélassié, par trente pays indépendants d'Afrique. Elle se donnait pour but d'encourager l'unité et la solidarité de l'Afrique et d'éliminer du continent toutes les formes de colonialisme. L'OUA, qui groupait en 1997 cinquante-trois États, ne devait pas jouer le rôle qu'on aurait pu espérer. Elle multiplia les condamnations de l'apartheid et des régimes colonialistes, apporta son soutien aux mouvements de libération, contribua à apaiser les conflits frontaliers entre l'Algérie et le Maroc (1965) et entre le Kenya et la Somalie (1967) ; mais elle ne put prendre aucune mesure efficace pour mettre fin aux luttes sanglantes qui ont déchiré le Soudan et le Nigeria. Sous l'impulsion des pays arabes, l'OUA, en 1973, a apporté son appui complet à la cause palestinienne contre Israël. Cette unité fut cependant rare et l'OUA n'a pas cessé d'être le théâtre des antagonismes qui agitent avec plus ou moins de violence les pays africains. L'OUA a principalement servi à légitimer les États issus de la colonisation, notamment en garantissant l'intangibilité des frontières. Pour protester contre l'entrée dans l'organisation de la République arabe sahraouie démocratique, le Maroc se retira de l'OUA en nov. 1984. L'Afrique du Sud y fit son entrée en mai 1994, aussitôt après l'élection de Nelson Mandela à la présidence sud-africaine.

Liens utiles