Databac

SHARON Ariel, né Ariel Sheinerman

Officier et homme politique israélien. Né en Palestine dans une famille originaire d'Europe centrale, il fit carrière dans l'armée, qu'il rejoignit à dix-sept ans et où il parvint au grade de général. Devenu ministre de la Défense, il prépara et conduisit en 1982 l'intervention israélienne au Liban, au cours de laquelle se déroulèrent les massacres de Palestiniens dans les camps de Sabra et Chatila (perpétrés par des milices libanaises en sept. 1982), dont il porte, selon une commission d'enquête officielle, une part de « responsabilité indirecte ». Ministre de la Construction de 1990 à 1992, il favorisa une politique de colonisation sans précédent depuis la conquête des territoires occupés. En 1999, après la défaite électorale de Benjamin Netanyahou, il fut élu à la tête du Likoud. Le 28 sept. 2000, sa visite à l'Esplanade des mosquées à Jérusalem, perçue par les Palestiniens comme une provocation, fut l'ultime déclencheur de la « seconde Intifada » (v.). La remise en jeu du poste de Premier ministre par Ehoud Barak se solda, en févr. 2001, par l'élection d'Ariel Sharon à une majorité écrasante (62,5 % des suffrages).

Liens utiles