Databac

L'homme est bon par nature, c'est la société qui le corrompt (Rousseau)

Rappel du cours de Première en HLP:

1)    Qu'est-ce que l'état de nature chez Rousseau ?
 
L'homme sauvage que décrit Rousseau (1712 - 1778) est l'homme à l’état de nature. Âge d'or où l'homme, libre, innocent, heureux et pur n'a pas encore été corrompu par la civilisation.
 
Rousseau est un philosophe extrêmement critique vis-à-vis de la société dans laquelle il vit (celle de Louis XV) : “L'homme naît bon c'est la société qui le corrompt”. C'est en 1755 dans son “Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes” qu'il va expliquer en quoi et pourquoi l'apparition de la société a corrompu l'homme. Il va imaginer une fiction théorique où il se demande ce que serait l'homme s'il était débarrassé de tout ce qu'il a acquis par le biais de la culture et la société. Démêler ce qu’il y a d'originel et d'artificiel dans la nature actuelle de l'homme. Il ne faut pas prendre ces recherches pour des vérités historiques mais seulement pour des raisonnements hypothétiques et conditionnels. Cette fiction théorique est devenue célèbre sous le nom de l’ « état de nature » : l'homme originel décrit par Rousseau est un être libre dont le coeur est en paix et le corps en santé qui n'a besoin de personne et ne souhaite de mal à personne. Dans l'état de nature, l'homme, ce bon sauvage, arrive à satisfaire à ses besoins puisqu'ils sont peu nombreux et que la nature est généreuse et abondante (à la différence d’Hobbes), il est libre, heureux. Sa morale se réduit à l'amour de soi-même et au sentiment de pitié (=> cf. ci-dessous).
 
Rousseau explique que l'avènement de la propriété privée puis de la société vont le rendre méchant en le rendant sociable. En effet en société les hommes et les femmes deviennent envieux, jaloux ambitieux et calculateurs. De plus, en entrant en société, l'homme perd l'égalité avec ses semblables : il y aura désormais des riches et des pauvres, des dominants et des dominés. Cette évolution de l'homme, de l'état de nature vers la société, étant définitivement irréversible il faudra donc trouver une solution politique. C'est pourquoi Rousseau proposera le “contrat social” : les hommes acceptent de perdre leur indépendance dans l'état de nature mais en échange ils restent libres et égaux en droits car ils obéiront aux lois qu'ils se seront prescrits <= Démocratie directe.
 
=> Prolongements : amour de soi, amour-propre et pitié chez Rousseau.






 
 
Le mythe du bon sauvage (Rousseau et l'état de nature) - Vidéo de 3’ : https://www.youtube.com/watch?v=_OQrmFnrU_I&t=124s



Liens utiles