Databac

CAIN James Mallahan

CAIN James Mallahan. Romancier américain. Né le 1er juillet 1892 à Annapolis (Maryland), mort en 1977 à l'University Park (Maryland). Après avoir envisagé de devenir chanteur professionnel comme sa mère et bien que son amour de la musique ne se démentît jamais, il embrassa la carrière de journaliste et fit ses débuts dans la presse de Baltimore. Pendant la Première Guerre mondiale, il servit dans le corps expéditionnaire américain et rédigea le journal de sa division : La Croix de Lorraine. De retour à Annapolis, il donne des cours de journalisme à Saint-John College et commence à écrire articles et nouvelles pour le journal de H.L. Mencken, The American Mercury. Il collabore également au New York world dirigé par Walter Lippman et devient, pour une période assez brève, directeur du New-Yorker, avant de se rendre à Hollywood où il écrit des scénarios, comme beaucoup de romanciers de l'(Entre-deux guerres (Fitzgerald et Faulkner, notamment). Son premier roman : Le Facteur sonne toujours deux fois paraît en 1934 et connaît un succès immédiat. C'est l'histoire d'un crime racontée à la première personne par le condamné, alors qu'il attend son exécution. Un style apparemment objectif — qui fut comparé a celui d'Hemingway — donne à ce roman très « noir », où dominent violence et sexualité, un ton tout à fait particulier. Camus déclara plus tard s'en être inspiré pour L'Etranger. A l'époque, Gain fut poursuivi en justice « pour obscénité ». Citons encore : Assurance sur la mort (1936) et Sérénade (1937), dont le héros est chanteur d'Opéra. James Gain rédigeait son autobiographie, quand il mourut, en 1977.

Liens utiles