Databac

BUTLER Samuel

BUTLER Samuel. Né le 4 décembre 1835 aux environs de Bingham dans le comté de Nottingham (Angleterre), mort le 18 juin 1902 a Londres. Il fut à la fois « écrivain philosophique », humoriste et romancier, sans délaisser pour autant peinture, musique et biologie. Poussé vers les études religieuses par tradition familiale, à la suite d'une crise spirituelle il partit pour la Nouvelle-Zélande, où il se consacra pendant quatre ans à l'élevage du mouton (1860-1864). Rentré à Londres, à l'instigation de son amie Mary Anne Savage —l'« Alethea » d'Ainsi va toute chair —, il se mit à écrire des ouvrages (presque tous publiés à compte d'auteur) dans lesquels il faisait une satire cruelle des traditions religieuses et morales de la société victorienne — Erewhon ou De l'autre côté des montagnes, et Nouveaux voyages en Erewhon — ainsi que des méthodes d'éducation dont il avait lui-même souffert — v. son roman autobiographique Ainsi va toute chair. Butler était un homme ordonné et solitaire (il demeura célibataire et, fait curieux pour un Anglais, n'appartint jamais à aucun club). Il voyagea beaucoup, surtout en Italie, pays dont il décrivit avec sympathie les coutumes, les moeurs et les oeuvres d'art dans : Alpes et sanctuaires du Piémont [1881] et Ex-Voto (1888). Esprit fantasque, dans ses études de biologie, poursuivies en amateur, il affirma son indépendance en s'opposant aux théories évolutionnistes de Darwin dans La Vie et l'habitude (1877). Dans ses études sur des questions philologiques, il avança l'hypothèse paradoxale que l'Odyssée est l'oeuvre d'une Sicilienne : Origine trapanaise de l'Odyssée [1893]; l'Auteur de l'Odyssée [1897]. Admirateur de Haendel, il composa également de la musique, le plus souvent des oratorios dans le style de son maître. Considéré comme un dilettante et un touche-à-tout par ses contemporains, il fut revalorisé par Bernard Shaw. Son influence se répandit plus ou moins directement chez Galsworthy, Walpole, Wells et Orwell, sans oublier Valéry-Larbaud, qui, entre 1922 et 1924, traduisit en français : Ainsi va toute chair, La Vie et l'habitude et les deux livres de l'Erewhon. Samuel Butler est, de nos jours, considéré comme un classique, comparable à Sterne ou à Swift. ? « Butler s'efforçait toujours de faire sortir la pensée humaine de son inertie habituelle, de sa crédulité et de sa soumission aux idées conventionnelles; il attaquait toute autorité qui pesait sur les esprits et combattait l'hypocrisie. » W. T. Young. ? « Au cours de mon travail de traduction, j'ai été frappé de certaines ressemblances fortuites; je me suis souvent dit que si Epicure avait vécu de notre temps, ou s'il était réincarné de nos jours, il aurait écrit bien des choses que Samuel Butler a écrites et aurait enseigné presque tout ce que Samuel Butler a enseigné. » Valery-Larbaud.

Liens utiles