Databac

SYLVESTRE II, Gerbert d'Aurillac

Pape (999/1003). Ayant découvert la science et la philosophie antiques dans l'Espagne arabe, il fut considéré comme le premier savant de son temps. Précepteur du futur roi de France Robert le Pieux et du futur empereur Othon III, il fut nommé archevêque de Reims par Hugues Capet, dont il avait favorisé l'accession au trône de France (991). Cette investiture se heurta à l'opposition du Saint-Siège, et Sylvestre dut se réfugier auprès d'Othon III. L'empereur le fit nommer archevêque de Ravenne (998), puis l'imposa sur le trône pontifical (2 avr. 999) à la mort du pape Grégoire V. Pénétré de l'esprit clunisien, il se consacra à la réforme de l'Église, qu'il concevait sur la base d'une étroite union entre le Saint-Siège et l'Empire ; cette politique fut rejetée par les Romains, qui chassèrent Othon III (1002). Sylvestre voulut unir la chrétienté contre le monde musulman et il lança un appel pour la délivrance de Jérusalem. Il favorisa la naissance de nouvelles nations catholiques en Pologne et en Hongrie ; il attribua la couronne hongroise à st Étienne (1000).

Liens utiles