Databac

SLOVÉNIE

État de l'Europe centrale, né en 1991 de l'éclatement de la Yougoslavie, dont elle était la république la plus septentrionale ; capitale Ljubljana. C'est dans la seconde moitié du VIe s. que les Slovènes, peuple slave, vinrent s'établir dans cette région. Soumise à la suzeraineté de la Bavière en 745, la Slovénie fut envahie par les Magyars aux Xe/XIe s., puis peu à peu annexée par les Habsbourg à partir du XIIIe s. et fortement germanisée. Dans l'empire d'Autriche-Hongrie, les Slovènes étaient répartis entre les provinces de Carniole, de Styrie et de Carinthie. En nov. 1918, la Slovénie se réunit à la Serbie et aux autres Slaves du Sud pour former le royaume des Serbes, Croates et Slovènes, devenu en 1929 la Yougoslavie. Partagée en 1941 entre l'Allemagne et l'Italie, la Slovénie devint en 1945 une République autonome de la nouvelle Yougoslavie ; elle s'est agrandie de l'est de la Vénétie Julienne, enlevée à l'Italie (1945/47), et d'une partie de l'ancien territoire de Trieste (1954). Lors de la chute des régimes communistes en Europe centrale, la Slovénie, la plus riche des républiques yougoslaves, fut la première à proclamer son droit à la sécession et, en avr. 1990, à organiser des élections libres remportées par des partis nationalistes se réclamant du libéralisme à l'occidentale. La proclamation de l'indépendance, le 25 juin 1991, le même jour que la Croatie, conduisit l'armée yougoslave, dominée par les Serbes, à occuper les frontières du pays avec l'Italie, l'Autriche et la Hongrie. Le pays, qui ne compte presque pas de minorités nationales, ne pouvait constituer un enjeu pour les nationalistes serbes. Aussi l'armée fédérale se retira-t-elle de Slovénie dès le mois de juill., à la suite de médiations organisées par la CEE. Son indépendance fut reconnue internationalement en janv. 1992. Elle est présidée depuis 1990 par l'ancien dirigeant communiste Milan Kucan. En nov. 1996, la formation politique au pouvoir, le parti démocrate libéral (LDS), remporta les élections législatives et reconduisit au poste de Premier ministre Janez Drnovsek qui vit son poste confirmé en 2000. Par ailleurs, lors du conflit au Kosovo, la Slovénie ouvrit son espace aérien à l'OTAN. Malgré ses contentieux économiques et frontaliers avec la Croatie, et une certaine réticence à ouvrir ses banques et ses entreprises aux capitaux étrangers, la Slovénie a obtenu, en nov. 1999, un satisfecit du FMI. Candidate à l'Union européenne depuis 1992, elle fut autorisée en juin 2003 à l'intégrer à partir du 1er mai 2004.

SLOVÈNES. Peuple slave. Longtemps intégrés à l'Empire des Habsbourg puis à l'Autriche-Hongrie, les Slovènes, gagnés par le mécontentement des Slaves du Sud, demandèrent en 1918 leur rattachement aux royaume de Serbie et du Monténégro, avant d'être intégrés dans la future Yougoslavie. Partagée lors de la Seconde Guerre mondiale entre l'Allemagne, l'Italie et la Hongrie, la Slovénie devint en 1945 l'une des Républiques fédérées de Yougoslavie. Elle est, depuis 1991, une République indépendante.




SLOVÉNIE (RÉPUBLIQUE DE). Ancienne République fédérée de la Yougoslavie, peuplée essentiellement de Slovènes (plus de 90 %). En juin 1991, elle a acquis son indépendance. Tenue à l'écart de la guerre dans l'ancienne Yougoslavie, elle commence lentement son intégration à l'Europe.

Liens utiles