Databac

SENNACHÉRIB

Roi d'Assyrie (704/681 av. J.-C.). Fils et successeur de Sargon II, il mit plusieurs années à réprimer le soulèvement général qui suivit l'assassinat de son père : il soumit d'abord Babylone et y installa comme roi Bêl-ibni, natif de la cité, puis, peu après, son propre fils aîné. Puis il se retourna contre une coalition des Phéniciens et de principautés de Syrie, qui firent appel à l'Égypte. Sa victoire d'Eltekeh contre les coalisés (701) lui rendit le contrôle de la Syrie. Il tenta ensuite d'envahir l'Égypte, mais, au dire d'Hérodote, son armée aurait été arrêtée à Péluse par une nuée de rats. Pendant ce temps, la Babylonie se soulevait de nouveau, et le roi Mérodach Baladan II réussit à se rétablir. En 689, Sennachérib s'empara de Babylone, qu'il livra aux flammes. Il fut sans doute assassiné par un de ses fils à Ninive en 681, alors qu'il priait dans le temple de Nabou. Un autre de ses fils, Assarhaddon, réussit à imposer son autorité et lui succéda.

Liens utiles