Databac

RENAISSANCE, de l'italien Rinascitá, qui signifie « résurrection »

Mouvement de transformation de la civilisation européenne, né en Italie au XVe s., puis étendu à toute l'Europe dans le siècle suivant dont il a modifié la vie artistique, intellectuelle et morale. L'humanisme en est inséparable, c'est-à-dire une nouvelle vision de l'homme qui repose sur la « Résurrection » de la pensée et de la civilisation de l'Antiquité gréco-latine, que les hommes de la Renaissance ont tenté de concilier avec l'héritage de quinze siècles de christianisme. Par extension, les historiens emploient le mot de Renaissance pour désigner des moments où l'étude des données de la civilisation gréco-latine a été reprise après des siècles d'effacement. La Renaissance carolingienne, par exemple, entre 775 et 875, a reposé sur la volonté de Charlemagne et de ses successeurs d'assurer une meilleure formation au clergé et aux élites sociales, par l'étude des œuvres venues du monde de l'Antiquité classique. Éginhard, ami et conseiller de Charlemagne, a été le meilleur représentant de cette volonté de renaissance intellectuelle. Le travail des érudits, qui ont alors recueilli et multiplié (par des copies) les exemplaires des manuscrits qui avaient survécu au naufrage du monde romain antique, a été un relais capital pour la sauvegarde matérielle du patrimoine venu de l'Antiquité classique.

Liens utiles