Databac

L'experience de Milgram

Publié le 26/04/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : L'expérience de Milgram. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système gratuit d’échange de ressources numériques. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en Cours.

« A l'origine des travaux de Stanley Milgram (chercheur en psychologie sociale à Yale) il y a A. Eichmann (ancien chef SS responsable du fonctionnement de "la solution finale") qui passa devant ses juges pour crimes de guerre et contre l'humanité.. Pour se défendre il eu un argument solide: il ne faisait qu'obéir aux ordres. Pour Milgram cet argument doit être pris sérieusement. C'est comme ça qu'il décida de mener des expériences pour évaluer jussqu'où les personnes obéiront à des ordres immoraux. EXPERIENCE Pour son expérience, Milgram recrute des hommes entre 20 et 50 ans de differentes catégories sociales, professionnelles, niveau d'éducation... Ils pensent participer à une étude qui analyse scientifiquement l'utilité de la punition pour mémoriser. En échange ils ont une petite rémunération de 4,5$. Chaque participant/sujet prend part a un faux tirage au sort qui lui confie le rôle "d'enseignant". Le rôle "d'apprenant" est pour un acteur travaillant pour l'université où se déroule l'experience. Pour le sujet les rôles ont été attribués au hasard. "L'expérimentateur" regarde l'experience, c'est en fait un scientifique representant l'université. L'apprenant va dans une pièce à part, on lui pose un dispositif censé lui infliger des décharges électriques et est en contact avec l'enseignant par microphone. L'enseigant doit faire mémoriser une liste de mot allant par paire (ex: jaune/soleil, bleu/ciel..), dès que l'apprenant commet une erreur, l'enseigant lui envoie un choc électrique (la puissance augmente progressivemtent de 15V à chaque fois et un maximum de 450V). L'enseigant reçoit une décharge de 45V pour qu'il se donne une idée des chocs, et des indications sont sous les boutons "choc modéré/violent/dangereux.." Il doit à chaque fois annoncé la décharge qu'il infligera. L'apprenant manifeste sa souffrance de façon de plus en plus clair, avec des gémissement, des cris, puis au delà des 300V une absence de réponse. Quand l'enseigant hésite a infliger les chocs, l'experimentateur lui dis dans l'ordre: 1) Veuillez continuez 2) L'experience ne peut se poursuivre sans vous, continuez s'il vous plaît 3) Il faut absolument que vous continuiez 4) Vous n'avez pas le choix, il faut continuer. Si l'enseignant se pose des questions, il lui répond qu'ils prennent l'entière responsabilité de ce qui se passe durant l'experience. Si l'enseignant refuse toujours, fin de l'experience. RESULTATS Avant l'experience, Milgram avait demander aux psychologues d'estimer le pourcentage de sujets qui poursuiverait l'experience jusqu'au bout (choc à 450V, un individu ne repondant plus aux questions et souffrant du coeur), ils avaient estimé 0% Lors de la premiere experience de Milgram 62,5% (25 sur 40sujets) ont mené l'experience jusqu'au bout, aucun n'arrêta avant 135V et la moyenne des chocs obtenu était de 360V. L'experience fut reprise plusieur fois et les résutats sont similaire, entre 61 et 66% d'obeissance total. Donc cette experience nous rappel que l'autorité qui est perçut comme légitime peut parfois nous pousser à faire des acts horrible et inhumain. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles