Databac

La Seconde Guerre Mondiale

Publié le 17/05/2022

Extrait du document

« LA SECONDE GUERRE MONDIALE (1939 – 1945) La période de la Seconde Guerre Mondiale est comprise entre 1939 et 1945. En janvier 1933, Adolf Hitler arrive au pouvoir en Allemagne, nommé chancelier par Paul Von Hindenburg, président du Reich. À cause de cela, le partie nazi et une implacable dictature se met en place dans l’Europe, en plus de les premières mesures contre les juifs, qui sont prises dès le mois d’avril. De plus, Hitler décrète ses premières abominations : suppression des libertés civiques et individuelles, loi sur la stérilisation, création des camps de concentration, pour « purifier » le sang allemand. De cette manière, il règne sur l’IIIe Reich. Le 1er septembre 1939, L’Allemagne, avec son alliée l’Italie, décide envahir la Pologne pour résoudre l’humiliation occasionnée par le traité de Versailles signé le 28 juin 1919, c’està-dire, le Manifeste fasciste de 1919 (fondé par Mussolini avec le but de faire savoir sur le mouvement fasciste). Après, le 3 septembre 1939, la France et la Grande-Bretagne déclarent la guerre à Allemagne : le drame polonais. Peu après la chute de Varsovie, Hitler lance une offensive diplomatique, sa Pax germanica (nous imaginons que l'Allemagne a gagné la guerre et nous prévoyons la paix). Français et Britanniques ne veulent plus de cette paix « remise en cause tous les six mois ». Néanmoins, l’avancée allemande et la puissance soviétique inquiètent les États-Unis. C’est pourquoi, Le 30 septembre 1939, le président Franklin Roosevelt des Etats-Unis tente sans succès de faire réviser la loi de neutralité américaine par le Congrès et les forces Allemagnes progressent à travers le Luxemburg et les Ardennes. Jusqu’en mai 1940, c’est le « drôle de guerre » : la période comprise entre l’invasion de Pologne par les nazis en septembre 1939 et le mois de mars 1940, où la Belgique et les PaysBas ont été attaqués. La France avait construit des fortifications sur la frontière : la ligne Maginot, où les soldats sont sur la défensive et attendent l’arrivée des Allemands. Mais l’offensive allemande se produit sur la frontière belge, où les soldats ne l’attendaient pas. Dans le but de renverser la situation, Paul Reynaud remplace le général Gamelin par le général Weygand à la tête de l’état-major français. Le 20 mai 1940, les divisions allemandes arrivent aux côtes de la Manche. Cinq jours plus tard, le repli généralisé allié tourne au désastre: 9 divisions britanniques et 15 divisions françaises sont encerclées dans Dunkerque et elles arrivent à gagner 1 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles