Databac

Commentaire de texte Tesson

Publié le 29/03/2022

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : Commentaire de texte Tesson. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en Cours.

« Plan : I.

Une forme philosophique aidant a décrire la solitude et l’ennuie. a) Description de sa solitude et de son ennuie.

(avec qu’elle outil?) b)Les œuvres d’auteurs qui parlent de la solitude.

(Robinson Crusoé, Rousseau et d’autres) II.

Vision détaillé du monde vu par Tesson, ainsi que sur les ermites. a)Sa vision positive de l’ermite. b) Sont auto-dérision vis a vis des Sibériens en les comparant aux ermites. La solitude, c’est l'état, ponctuel ou durable, plus ou moins choisi ou subi, d'un individu qui n’est engagé dans aucun rapport avec autrui.

Sylvain Tesson, écrivain voyageur, partant volontairement a l‘aventure seul pendant six mois en Sibérie.

Il écriva alors le livre « Dans les forêts de Sibérie » parut le 1 er septembre 2011, qui est un journal racontant c’est multiple périple et aventures durant ce voyage ainsi que ses pensées et sont ennuie qui a était omniprésente. Comment Sylvain Tesson nous fait partager sont ennuie ? Nous allons y répondre, premièrement nous allons nous demander comment nous fait-il comprendre sa solitude puis nous présenterons les différents œuvres qui en parle.

Deuxièmement nous allons aborder la vision détaillé du monde vu par Tesson, ainsi que sur les ermites en parlant de sa vision positive de l’ermite et de sont auto-dérision des Sibériens. On va donc voir comment Tesson nous fait partager son ennuie.

Tout d’abord rappelons le il se trouve seul au milieu de la Sibérie pendant 6 mois.

IL est alors forçai de s’occuper avec diverse activités comme la pêche, couper du bois et j’en passe.

Même lorsque cela n’est pas une nécessité il se force a faire quelque chose, comme il nous le dit dans le texte, je cite « le relâchement menace » cela veut alors dire que la solitude est un danger pour l’Homme si nous restons a rien faire cela devient alors une menace.

Il trouve alors des occupations comme : dîne chaque soir à table et en costume, comme s'il recevait un convive.

Il décrit ensuite avec un certain recule que la présence des autres est importantes dans la vie de tout les jours, cela infecte aussi nos agissement comme Tesson le dis : « En ville, sans le regard de nos voisins, nous nous comporterions moins élégamment.

».

L’ennuie décrit par Tesson ne lui fait aucunement peur il le différencie même au « chagrin de ne pas partager avec un être aimé la beauté des moments vécus.

».

Il utilise alors Pour conclure Tesson nous fait partager sont ennuie en nous donnant des solutions contre celle-ci mais aussi de manière philosophique.

Cela devient alors agréable a lire car on croirait une discutions réel.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles