Databac

ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL

Institution fondée en 1919 par la conférence de la paix siégeant à Versailles, aujourd'hui rattachée à l'Organisation des Nations unies ; elle a son siège à Genève. Elle avait pour but d'améliorer les conditions du travail et de développer plus de justice sociale dans le monde. Son inspirateur fut le ministre socialiste français Albert Thomas, qui assuma la présidence de l'OIT de 1920 à 1932. Organisme officiel, composé d'États souverains, l'OIT eut, dès ses débuts, une structure tripartite originale, chaque État étant représenté dans son instance suprême, la conférence internationale du travail, par quatre délégués, dont deux représentaient le gouvernement, un les employeurs et un les travailleurs. L'activité principale de l'OIT consista à proposer aux gouvernements de véritables traités ou « conventions » et des « recommandations » permettant d'instaurer des normes internationales minimales concernant les conditions de travail (journée de huit heures, semaine de quarante heures, congés payés, interdiction du travail de nuit pour les femmes et les jeunes travailleurs, congés payés, liberté syndicale...). À partir de 1950, l'OIT consacra également une grande partie de ses efforts à l'assistance technique aux pays en voie de développement, en particulier dans le domaine de la formation professionnelle. L'OIT a reçu en 1969 le prix Nobel de la paix. Elle a son siège à Genève. En 2001, l'OIT comptait 175 États membres.



ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL (OIT). Organisation créée en 1919, rattachée à la SDN, qui est une institution spécialisée de l'ONU (Organisation des Nations unies) depuis 1946 et dont le siège est à Genève. Elle est chargée de promouvoir la justice sociale par l'amélioration des conditions de vie et de travail dans le monde. Elle a reçu en 1969 le prix Nobel de la paix. Ses États membres sont représentés par des délégués des gouvernements, des employeurs et des travailleurs. Le BIT (Bureau international du travail) est son secrétariat permanent.

Liens utiles