Databac

OLDENBURG

Ancien État de l'Allemagne du Nord-Ouest qui était enclavé dans le royaume de Hanovre et borné au N. par la mer du Nord ; outre l'Oldenburg proprement dit, il comprenait les principautés de Lübeck et de Birkenfeld ; capitale Oldenburg.Mentionnés dès le XIe s., les comtes d'Oldenburg, dont les possessions primitives se bornaient à l'Ammerland, furent d'abord vassaux des ducs de Saxe et ne devinrent indépendants qu'après la chute d'Henri le Lion (1180). En 1448, le comte Christian VIII fut élu roi de Danemark sous le nom de Christian Ier ; il acquit en 1460 le Schleswig et le Holstein, laissant le comté d'Oldenburg à son frère Gérard, dont le dernier descendant mâle, Antoine Günther, mourut sans héritier en 1667. Le comté revint alors provisoirement à la ligne danoise. En 1773, le roi de Danemark Christian VII, en échange du Holstein, attribua au chef de la branche ducale de Holstein-Gottorp, le grand-duc de Russie Paul (futur Paul Ier), le comté d'Oldenburg, que l'empereur Joseph II érigea en duché. Paul, à son tour, céda l'Oldenburg à son grand-oncle, Frédéric-Auguste, de la branche épiscopale, dont les descendants régnèrent sur le duché d'Oldenburg jusqu'en 1918. Entré en 1808 dans la Confédération du Rhin, l'Oldenburg fut annexé à l'Empire français de 1810 à 1814 et forma pendant cette période le département des Bouches-du-Weser. Redevenu indépendant en 1814, il entra en 1854 dans le Zollverein et appuya la politique de Bismarck, ce qui lui valut de subsister après la guerre de 1866 puis, en 1871, d'être un État de l'Empire allemand. Le grand-duc ayant abdiqué en 1918, l'Oldenburg devint un État parlementaire de la république de Weimar ; en janv. 1937, les pays de Birkenfeld et de Lübeck furent rattachés administrativement à la Prusse. L'Oldenburg disparut en 1946 et fut incorporé au Land de Basse-Saxe.

Liens utiles