Databac

CHESTERFIELD Philip Donner Stanhope

CHESTERFIELD Philip Donner Stanhope. Quatrième comte de Chesterfield, homme d'Etat, orateur et écrivain anglais. Il naquit à Londres en 1694 et y mourut en 1773. Etudiant à Cambridge, il devint docteur de cette université en 1712. Après un voyage sur le continent, il entra en 1715 dans la carrière politique, d'abord comme député à la Chambre des Communes, puis comme membre de la Chambre des Lords, où il succéda à son père en 1720. Ambassadeur à La Haye de 1728 à 1732, il participa aux négociations du deuxième traité de Vienne en 1732. Revenu en Angleterre, il s'opposa à la politique de Walpole. Il devint ensuite lord lieutenant en Irlande et secrétaire d'Etat. En 1748, il démissionna de ses charges, mais continua, malgré sa surdité et sa mauvaise santé, de s'occuper de politique, dans l'intérêt de son fils naturel Philip, qui mourut en 1768. Chesterfield donna alors tous ses soins à l'éducation de son filleul, également nommé Philip, qui était l'héritier présomptif du titre. Pendant sa jeunesse, notre auteur eut pour ami Pope, Arbuthnot, Gay; il se lia plus tard avec Voltaire, Rousseau et Montesquieu. Sa réputation littéraire tient surtout aux Lettres à son fils Philip Stanhope.

Liens utiles