Databac

CAMPANA Dino

CAMPANA Dino. Poète italien. Né à Marradi, le 20 août 1885, mort à Castel Puci, près de Florence, le 1er mars 1932. Certains traits de son caractère et de sa vie l'apparentent à ceux que l'on a coutume d'appeler les « poètes maudits ». Fils d'un directeur d'école, Campana s'inscrivit en 1903-1904 à l'université de Bologne, où il étudia la chimie. Le 4 septembre de l'année suivante, il dut être interné, à la suite de graves désordres psychiques dont il avait déjà donné des signes pendant toute son adolescence. Les démarches que fit son père lui permirent d'être rendu à la vie normale. En 1908, il semble qu'il ait trouvé une situation en Amérique du Sud. On peut, grâce au document précieux que constituent les Chants orphiques, reconstituer cet épisode aventureux que constitua son retour d'Argentine, à la suite de quoi il fut emprisonné pendant deux mois à Saint Gilles, en Belgique, puis interné à l'asile de Tournai. Pendant les séjours qu'il fit en France, Campana prit connaissance des manifestes lances par les poètes d'avant-garde, et se familiarisa avec la peinture de l'époque. Il éprouvait pour Nietzsche une admiration très vive. Les démêlés qu'il avait eus dès 1903 avec l'Université se prolongèrent jusqu'en 1912; les années suivantes sont marquées par d'Incessants vagabondages. En 1914, il tenta de faire publier les Chants Orphiques et dut collecter les fonds nécessaires à 1 impression. Après quoi, il voulut se charger lui-même de la diffusion et de la vente, errant du Piémont en Italie centrale et en Suisse. En 1918, on l'interna définitivement.

Liens utiles