Databac

BRUNI Leonardo, dit Leonardo Aretino

BRUNI Leonardo, dit Leonardo Aretino. Humaniste italien. Né à Arezzo (Toscane), en 1370, mort à Florence le 9 mars 1444. Adolescent, il fut fait prisonnier par les Gibelins exilés, qui rentrèrent à Florence avec l'appui des Français, puis enfermé au château de Quarate. Après sa libération il se rendit à Florence où il se trouvait déjà en 1396, se consacra en premier lieu à l'étude de la jurisprudence, et, après l'arrivée à Florence de Grisolora, à l'étude du grec sous la direction de ce dernier; Malpaghini fut aussi l'un de ses maîtres, et Coluccio Salutati lui accorda son amitié. En 1405, Innocent III le nomma secrétaire apostolique, charge que lui conservèrent lés successeurs de ce pontife, et que Bruni occupa jusqu'en 1414, a l'exception d'un court intervalle de 1410 à 1411, durant lequel il fut secrétaire de la seigneurie. En 1414, il accompagna Jean XXIII, l'antipape napolitain : Baldasserre Cossa (1410-1415), au Concile de Constance, et à son retour, en 1416, se fixa définitivement à Florence qui lui décerna le droit de citoyenneté (1416) après la publication de son premier livre : Histoire de Florence. En 1426, il suivit l'ambassade de Francesco Tomabuoni. La parution du neuvième livre de VHistoire de Florence lui valut la nationalité à titre honoraire, avec dispense des impôts. On lui fit des obsèques solennelles. A part VHistoire déjà citée, où un sens critique aigu et l'intérêt politique l'induisent à saisir le sens des événements et à fixer son attention, moins sur les faits militaires que sur la constitution, l'organisation interne de la ville, il a laissé des Commentaires, qui racontent les événements auxquels il a pris part, quelquefois au premier rang.

Liens utiles