Databac

BRACKENRIDGE Hugh Henry

BRACKENRIDGE Hugh Henry. Écrivain nord-américain. Né en 1748 dans le comté d'York (Pennsylvania, États-Unis) de parents d'origine écossaise, mort à Carlisle le 25 juin 1816. Très précoce, il débuta dans l'enseignement à l'âge de quinze ans dans le Maryland. Diplômé en 1771 à l'Université de Princeton, il célébra la fin de l'année universitaire par un poème : La Gloire naissante de l'Amérique [The Rising Glory of America], écrit en collaboration avec Philip Freneau et publié en 1772. Ayant obtenu le titre de master of arts à Princeton en 1774 avec son Poème de la Révélation Divine, il s'enrôla comme aumônier pendant la guerre de Sécession, écrivit des pamphlets de propagande à l'intention des rebelles américains, et deux drames, les meilleurs de son époque, destinés à ses étudiants : La Bataille de Bunker's Hill [1776], et La Mort du général Montgomery [ 1777]. En 1781 il alla habiter Pittsburgh, où il écrivit la partie la plus significative de son oeuvre littéraire. Il fonda le premier quotidien et la première librairie de la ville, ainsi que l'académie, et se lança dans la politique, devenant l'un des organisateurs du parti républicain qui défendait la constitution fédérale; il fut impliqué dans la « Whiskey Rébellion » (1793-1794), mais Alexander Hamilton reconnut son innocence. Son livre le plus connu et le plus important est La Chevalerie Moderne, oeuvre picaresque publiée en feuilleton entre 1792 et 1815. Nommé juge à la cour suprême de Pennsylvanie en 1799, il transféra son domicile en 1801 à Carlisle, où il consacra les quinze dernières années de sa vie aux études du droit.

Liens utiles