Databac

BORROMINI Francesco

BORROMINI Francesco. Architecte italien. Né à Bissone, près de Lugano, en 1599, mort à Rome en 1667. En 1614, à l'insu de son père, il s'échappait de Milan vers Rome. Le tailleur de pierre Lione Garuo, parent de sa mère, le fit admettre, pour de menues tâches, aux travaux de St-Pierre où il reçut l'enseignement bienveillant de Carlo Maderna qui travaillait à la façade et le fit bientôt passer aux chantiers du palais Barberini. On retrouve Borromini à St-Pierre, après la mort de Maderna en 1629, collaborant avec Bernin à l'érection du baldaquin. A ce moment s'élève entre les deux maîtres l'âpre inimitié, due probablement à des questions d'argent, mais aussi et surtout à leur diversité de tempérament artistique et moral, qui rendit plus difficiles à Borromini les contacts avec les milieux officiels romains et donc l'obtention de commandes. Il ne déploie toute sa grandeur d'architecte, déjà prouvée par sa première création, l'église de San Carlo alle Quattro Fontane, qu'au moment où la fortune de son rival subit une éclipse sous le pontificat d'innocent X (1644-55) et la manifeste en des oeuvres de vaste portée, telles que la réfection de St-Jean-de-Latran, l'achèvement du palais de la Propagande, du palais Carpegna, et surtout la construction de Sant'Agnese. C'était un esprit indépendant, passionné de son art, qu'il imposa à toute l'Europe occidentale; il vécut dans une solitude triste qui aboutit tragiquement à son suicide, précédé de la destruction de presque tous ses dessins. Ce qui en survécut fut plus tard édité par Sebastiano Giannini dans l'oeuvre d'architecture du chevalier Francesco Borromini.

Liens utiles