Databac

SOARES Mario

Homme politique portugais. Il milita tout jeune dans les rangs socialistes contre le régime de Salazar ; arrêté en 1958 et déporté dans l'île de São Tomé jusqu'en 1968, il vécut ensuite en exil et fut élu secrétaire général du parti socialiste en 1973. Rentré au Portugal après la révolution d'avr. 1974, membre du gouvernement provisoire, il s'opposa aux tentatives de confiscation de la révolution par les communistes, devint Premier ministre en 1976, et se maintint à ce poste jusqu'en 1978. Les législatives anticipées de 1983 le ramenèrent aux affaires ; il put ainsi mettre en oeuvre la politique d'austérité recommandée par le FMI et signer l'adhésion du Portugal à la Communauté économique européenne (12 juin 1985), avant de démissionner. Élu président de la République en mars 1986 et réélu en janv. 1991, il fut battu en janv. 1996 par Jorge Sampaio. Chargé en 1998 d'une mission d'information de l'ONU en Algérie, son rapport fut contesté par Amnesty International, qui le trouvait indulgent pour le régime. Il se présenta à la présidence du Parlement européen en juill. 1999 mais fut battu par Nicole Fontaine.

Soares, Mario Alberto Nobre Lopes (né à Lisbonne en 1924) ; président du Portugal [depuis 1986].

Fils d’un ancien ministre républicain, ses fonctions d’avocat le conduisent à plaider en faveur de nombreux opposants au régime de Salazar. Engagé au sein de mouvements de gauche, il participe à la fondation du Mouvement de l’unité démocratique de la jeunesse en 1946 et soutient les candidats qui affrontent Salazar au cours des élections présidentielles. Social-démocrate, dirigeant de l’Action socialiste portugaise, il publie un manifeste pour la démocratisation du régime. Il est plusieurs fois arrêté puis déporté à Sao Tomé. Exilé en 1970, il fonde le parti socialiste en 1973 avant de rentrer au Portugal en avril 1974 au lendemain de la Révolution. Il participe au gouvernement provisoire, préconise la modération face à l’extrême gauche et appuie la Constitution de 1976. Son parti remporte des succès électoraux en 1975. Président du Conseil jusqu’en 1978, il est reconduit dans ses fonctions après les législatives de 1983, et ce jusqu’en 1985. Il est élu président de la République en février 1986 avant d’être réélu en janvier 1991.

Bibliographie : M. Soares, Le Portugal bâillonné. Témoignage, 1972 ; id., Portugal : quelle révolution ?, 1976 ; J. Marcadé, Le Portugal au XXe siècle, 1988, p. 52-62.

SOARES, Mario (Lisbonne, 1924-). Homme politique portugais. Socialiste, il est président de la République du Portugal depuis 1986. Avocat, il milita contre la dictature de Salazar dans les organisations démocratiques, fut à plusieurs reprises emprisonné et contraint de s'exiler en France en 1970. Secrétaire général du Parti socialiste (1973-1986), il revint au Portugal après le coup d'État d'avril 1974. Ministre des Affaires étrangères (1974-1975), Premier ministre (1976-1978 et 1983-1985), il fut élu président de la République en 1986, date à laquelle le Portugal entra aussi dans la CEE, puis réélu en 1991. Voir Eanes (Ramalho), Spinola (Antonio).

Liens utiles