Databac

ROSAS Juan Manuel de

Homme politique argentin. Chef des fédéralistes depuis 1828, il fut proclamé à la faveur d'une guerre civile gouverneur de Buenos Aires (1829) et se fit donner en 1835 des pouvoirs dictatoriaux avec lesquels il gouverna par la terreur pendant dix-sept ans. Beaucoup d'opposants ayant fui en Uruguay, Rosas vint mettre le siège devant Montevideo (1843), mais, ses exactions s'étant étendues à des ressortissants européens, l'Angleterre et la France décidèrent d'intervenir et firent le blocus de Buenos Aires (1845/47). En 1849, Rosas réussit pourtant à imposer un dur traité à l'Uruguay. Mais un soulèvement se déclencha dans les provinces d'Entre Rios et de Corrientes, sous la direction d'Urquiza, qui reçut l'appui du Brésil et du Paraguay. Vaincu à la bataille de Monte Caseros (3 févr. 1852), Rosas dut s'enfuir et se réfugia en Grande-Bretagne. L'Argentine le condamna à mort par contumace en 1861.

Liens utiles