Databac

RAYMOND BÉRENGER V

Comte de Provence (1204/45). Il rétablit son autorité sur le comté par une politique prudente, appuyée sur la papauté. Ayant pris position contre les albigeois, il se trouva en butte aux menées des comtes de Toulouse. Raymond Bérenger obtint la soumission de Brignoles, Tarascon, Nice, Arles ; il participa avec Louis VIII à la prise d'Avignon (1226) et, en 1243, il réussit même à imposer sa suzeraineté nominale sur Marseille, qui s'était pourtant donnée au comte de Toulouse. Son règne vit les progrès de la centralisation administrative par l'extension des pouvoirs des bailes, véritables représentants du pouvoir comtal. Il consolida cette œuvre réorganisatrice en s'assurant, notamment contre l'empereur Frédéric II, l'alliance des plus grands souverains de l'Occident par les mariage de ses filles avec le roi de France Saint Louis, avec Henri III d'Angleterre et avec Richard de Cornouailles, futur roi des Romains. À sa mort, il laissait la Provence à sa quatrième fille, Béatrice, qui épousa Charles d'Anjou (1246), frère de Saint Louis.

Liens utiles