Databac

Konya.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : Konya.. Ce document contient 185 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Echange
Konya.
Konya, ville du centre de la Turquie, capitale de la province du même nom, dans la plaine de Konya.
On y produit des tapis et du cuir, et on y effectue le commerce des minerais. La région alentour est connue pour l'élevage de chevaux et de chameaux. Konya possède des
jardins irrigués, plusieurs belles mosquées et le couvent de Maulana, qui abrite des derviches tourneurs et le tombeau du fondateur de l'ordre, Jalal adl-Din Rumi. Elle est le
siège de l'université de Selçuk (1975).
Konya appartint successivement à la Phrygie, à l'Empire perse, aux Séleucides -- qui l'appelèrent Iconion -- puis aux Romains, qui la rattachèrent à la Lycaonie, dont elle
devint la capitale. Saint Paul et Barnabé y prêchèrent. La ville possédait alors probablement une communauté juive importante ; elle fut un centre religieux actif, d'où le
christianisme se diffusa vers le sud de la Galatie, puis un archevêché à l'époque byzantine. Les Seldjoukides en firent la capitale du sultanat de Rum et un centre culturel de
tout premier ordre. Les Égyptiens y furent battus par les Turcs Ottomans en 1832.
Population (2007) : 546 739 habitants.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓