Databac

ORSINI Felice

Homme politique italien. Conspirateur acharné, il perpétra un attentat contre Napoléon III, qu'il considérait, depuis l'intervention française à Rome, comme le grand obstacle aux progrès de l'unité italienne. Venu à Paris avec ses complices Pieri, Rudio et Gomez, il lança sur le cortège impérial qui se rendait à l'Opéra, le soir du 14 janv. 1858, trois bombes qui laissèrent indemnes Napoléon III et l'impératrice, mais firent huit morts et 150 blessés. Condamné à mort, il fut guillotiné, ainsi que Pieri.

Liens utiles