Databac

OMAR ibn el-Khattab

Deuxième calife (634/44). D'une famille de la tribu du Prophète, il était allié par sa mère à l'important clan des Makhzoum. D'abord vivement opposé à Mahomet, il aurait été converti par sa sœur Fatima et son beau-frère Saïd ibn Zayd et devint l'un des plus ardents fidèles du Prophète, à qui il donna sa fille Hafsa. À la mort de Mahomet, c'est l'intervention énergique d'Omar qui évita la scission des musulmans en ralliant la majorité à Abou Bakr (v.). Celui-ci laissa une grande part du gouvernement à Omar et le désigna comme son successeur (634). Reconnu sans discussion par tous les musulmans, Omar devait présider à la foudroyante expansion de l'islam. Les opérations furent menées par de remarquables généraux, Amr, Yazid, Khalid..., mais c'est bien Omar qui ne cessa de diriger de loin toute l'expansion islamique. Surtout, il joignit à la conquête une œuvre remarquable d'administration qui empêcha tous les séparatismes et posa les fondements de l'empire des Omeyyades. Il introduisit la nouvelle chronologie à partir de l'hégire et renforça le caractère théocratique du califat en ajoutant à son titre celui de « commandeur des croyants ». Voir ISLAM. Le monde islamique jusqu'au XIe s.

Liens utiles