Databac

OCHS Pierre

Homme politique suisse. Fils d'un riche patricien de Bâle établi à Hambourg, il reçut une éducation toute française. Revenu à Bâle en 1769, il devint magistrat suprême des corporations en 1790, ce qui le mettait à la deuxième place dans l'État. Il accueillit avec enthousiasme la Révolution française, noua des intelligences à Paris, en particulier avec Rewbell, et se flatta de donner à la Suisse des institutions conformes à la raison. Sans s'en rendre compte, il devint un instrument du gouvernement français : celui-ci le chargea de préparer une Constitution qui mit fin à l'ancienne Confédération des treize cantons (avr. 1798), mais Ochs concevait la Suisse sous la forme d'une république unitaire qui ne pouvait satisfaire personne. Il fut écarté par Bonaparte.

Liens utiles