Databac

L'art abstrait entérine la disparition du sujet au profit des couleurs et des formes


Vassily Kandinsky (1866 à Moscou – 1944 à Neuilly-sur-Seine) : auteur de la première œuvre d'art abstrait de l'époque moderne. Rejet progressif de tout élément figuratif dans sa peinture.
Substituer à la figuration et à l’imitation de la « réalité » extérieure du monde matériel une création pure de nature spirituelle qui ne procède que de la seule nécessité intérieure de l’artiste // musique abstraite par nature et ne cherchant pas à représenter vainement le monde extérieur, mais simplement à exprimer de façon immédiate des sentiments intérieurs à l’âme humaine. Il appelle ses œuvres « improvisations » ou « compositions »


 « Du spirituel dans l’art » de Vassily Kandinsky:
 
 
Le triangle s’élève dans l’histoire. Vision historicisme de l’art. Le génie qui était un solitaire sera, dans le temps, compris par la masse. Le génie incompris sera forcément compris.

Correspondance entre Kandinsky et Schonberg = rupture de la figuration en peinture et rupture de la tonalité en musique.
Lettre du 24 janvier 1911 : « Il est provisoirement refusé à mes œuvres de gagner la faveur des masses ; elles n’en atteindront que plus facilement les individus. Ces individus de grande valeur qui seuls comptent pour moi. » […] = Elitisme.

Kandinsky (« Du spirituel en art ») : « […] Un grand triangle divisé en parties inégales, la plus petite et la plus aiguë au sommet, figure schématiquement assez bien la vie spirituelle. Plus on va vers la base, plus ces parties sont grandes, larges, spacieuses et hautes. Tout le triangle, d’un mouvement à peine sensible, avance et monte lentement et la partie la plus proche du sommet atteindra « demain » l’endroit où la pointe était « aujourd’hui ». En d’autres termes, ce qui n’est encore aujourd’hui pour le reste du triangle qu’un radotage incompréhensible et n’a de sens que pour la pointe extrême, paraîtra demain à la partie qui en est la plus rapprochée, chargé d’émotions et de significations nouvelles. »
 


La vie intellectuelle, artistique est un triangle qui se déplace dans le temps. Le génie est à la pointe du triangle. Être d'avant-garde, c'est, par définition même, être en avance sur son temps et sur les autres, le génie vit dans les marges, dans la solitude. Solitude. http://theoria.art-zoo.com/fr/du-spirituel-dans-lart-kandinsky-extrait/ . Schonberg écrivit « Le solitaire » : II y évoque sa profonde tristesse face à un public qui ne comprend pas ses oeuvres, mais il ajoute aussitôt que le phénomène est normal : la masse finira un jour par saisir le sens de ses créations d'avant-garde. La masse ne comprendra le génie que plus tard. Picasso, Schonberg, en dessous Manet, Cézanne ou Ravel, Debussy. Idée qu’un auteur qui a du public est mauvais. D'où l'idée qu'un écrivain, un philosophe ou un artiste qui rencontre un certain succès, qui devient, comme on dit aujourd'hui, « médiatique », ne peut qu'être médiocre, englué dans la logique de la démagogie, pour ne pas dire de la prostitution. Seul l'artiste ou le penseur maudit accède à l'authenticité véritable. Quant à la base de ce fameux triangle, elle est formée par la « masse » du « peuple abêti » - ce sont les propres termes de Kandinsky, L’avant-garde est maudite. Volonté d’être obscur : Lacan, Derrida. Elitisme de l’avant-garde. Initiation. Marginalité.


Liens utiles