Databac

Gains

Gains (IIe s. de notre ère). L'un des juristes romains les plus distingués. Il vécut à Rome et il écrivit énormément, mais son nom complet et ses origines nous sont inconnus. Aucun juriste plus ou moins contemporain ne l'a cité. C'est pourquoi il est vraisemblable qu'il fut un professeur plus qu'un praticien du droit, et que de son vivant il n'avait pas le jus respondendi, «le droit de donner une opinion légale», c'est-à-dire que ses opinions n'avaient pas le droit d'être citées en tant qu'au-torités faisant jurisprudence. Cette prérogative lui fut attribuée à titre posthume en 426 apr. J.-C. lorsque l'on conféra à ses écrits une autorité égale à celle de Papinien, Paulus, et Ulpien. Son œuvre la mieux connue, bien qu'elle ne soit peut-être pas entièrement originale, est les Institutiones que Justinien, l'empereur romain de Constantinople, prit comme base de ses propres Institutiones en 533 apr. J.-C. Ce faisant, son œuvre exerça une immense influence sur la pensée légale ultérieure. Cette œuvre n'était connue que sous une forme abrégée, jusqu'à ce qu'on la découvre sur un palimpseste à Vérone en 1816. Les lettres de saint Jérôme avaient été écrites par-dessus. C'est le seul ouvrage de droit classique qui nous soit parvenu substantiellement sous sa forme originale.

Liens utiles