Databac

flamine

flamine (signifie apparemment «prêtre», ou «sacrifice»). À Rome, c'était un prêtre nommé au service d'un dieu particulier parmi les divinités romaines les plus anciennes, distingué par ailleurs par une épithète dérivée du nom du dieu. Au nombre de quinze, les flamines faisaient partie du collège des pontifes, sous l'autorité du pontifex maximus. Les flamines les plus anciens et dont la dignité était la plus haute (majores) étaient les flamen dialis de Jupiter, martialis de Mars, et quirinalis de Quirinus, tous choisis parmi les patriciens, les autres (minores) étant des plébéiens. Ils étaient nommés par le peuple et élus à vie. Leur costume se caractérisait par le chapeau de cuir blanc conique (apex). On honorait particulièrement le flamen dialis, objet d'un système élaboré de règles et de tabous qui visaient à le préserver de la souillure, l'obligeaient à s'absorber complètement dans ses devoirs, et réglaient même la conduite de sa femme. À l'origine, il lui était interdit d'exercer la moindre magistrature, mais par la suite cette interdiction disparut. Les villes municipales avaient elles aussi leurs flamines; le célèbre meurtre de Clo-dius par Milo eut lieu alors que ce dernier était en route pour Lanuvium, dont il était le dictateur, pour déclarer l'élection d'un flamine. Après la déification des empereurs, qui commença avec Jules César en 42 av. J.-C., des flamines furent nommés à Rome et dans les provinces pour superviser également l'adoration de ceux-ci.