Databac

fable

fable. En littérature, anecdote suivie d'une morale, dans laquelle les personnages sont des animaux qui se conduisent comme des hommes. De tout temps, la fable fut un genre littéraire en Grèce comme dans les autres pays. Quintilien remarque qu'elle plaît particulièrement aux personnes simples et sans éducation. On n'en trouve pas chez Homère, mais il y en a chez Hésiode et Archiloque. À la fm du Ve siècle av. J.-C., on attribuait généralement les fables grecques à Ésope (dont on dit qu'il était esclave à Samos au VIe s. av. J.-C.) ; elles étaient généralement écrites en prose. Démétrios de Phalère réunit une collection de «Contes d'Ésope». La plus ancienne collection de fables qui nous est connue est celle de Babrius, probablement du IIe siècle apr. J.-C. Elle est écrite en vers choliambiques et a joui d'une grande popularité. Les auteurs latins se réfèrent fréquemment aux fables qui, nous le savons, sont d'Ésope. La plus ancienne collection en latin fut celle de Phèdre, du Ier siècle apr. J.-C., écrite en vers iambiques.

Liens utiles