Databac

Érasistrate

Érasistrate. Célèbre médecin né à Céos au IIIe siècle av. J.-C., Érasistrate pourrait avoir pratiqué à Alexandrie, le grand centre médical de l'époque, mais il exerça plus probablement à Antioche. Jeune contemporain du grand anatomiste Hérophile, il en poursuivit les recherches anatomiques et physiologiques. Il fut le premier à donner une explication entièrement physiologique et mécaniste de la composition du corps. Se démarquant de Hérophile, il abandonna la doctrine des humeurs pour expliquer l'origine des maladies et y substitua la réplétion du corps due à l'indigestion. A la découverte par Hérophile de la distinction entre les nerfs moteurs et les nerfs sensitifs, il ajouta celle entre les nerfs crâniens moteurs et les nerfs crâniens sensitifs. Il n'était pas loin de la conception de la circulation du sang puisqu'il pensait que le cœur était aussi bien le centre que l'origine des systèmes artériels et veineux et qu'il y avait en son sein de très fines interconnections; son opinion fut en avance de toutes les autres jusqu'à la découverte, en 1628, du mécanisme de la grande et de la petite circulation sanguine par le médecin anglais William Harvey, découverte que même un Descartes ne voulut pas entendre. On lisait encore ses travaux au IVe siècle apr. J.-C., mais ils n'ont survécu que par l'intermédiaire de citations.

Liens utiles