Databac

Épicharme

Épicharme. Poète comique grec, originaire de Sicile, il écrivit peut-être à la fin du vie siècle av. J.-C. et certainement au début du Ve. Il vivait à la cour de Hiéron de Syracuse dans les années 470. Il ne nous reste aucune de scs pièces, mais nous en connaissons plusieurs titres et les citations qui en sont faites ainsi que des fragments de papyrus nous permettent d'avoir quelque idée de leur contenu. Il semble avoir aimé parodier les mythes et leurs héros préférés, Ulysse et Héraclès. Il aurait également introduit plusieurs types de personnages, par exemple le parasite, le touriste, le philosophe. Un auteur ancien affirme qu'il fut le premier à mettre en scène un ivrogne. On retrouvera certains de ses personnages plus tard dans le mime littéraire et dans la comédie attique. Les titres au pluriel de certaines de ses pièces suggèrent qu'il utilisait un chœur, mais rien ne nous permet, à partir des fragments qui nous en restent, d'en être sûr, ni de connaître le nombre d'acteurs qu'il employait, pas plus que la durée de ses pièces. Il s'exprimait en dorien sicilien qu'il maniait avec autant d'esprit que l'attique de l'ancienne comédie. On y retrouve bien des aspects comiques de l'utilisation du langage familier présents chez Aristophane : la parodie, les jeux de mots, la création de mots très longs, l'énumération interminable d'aliments. On ne peut affirmer qu'il ait employé divers mètres et il n'y a aucun poème lyrique dans les fragments qui nous sont parvenus. Épicharme a également été considéré dans l'Antiquité comme l'auteur d'écrits philosophiques et quasi scientifiques, mais on ne lui attribue plus ces textes aujourd'hui.