Databac

Dyscolos, le

Dyscolos, le (« le Bourru »). Comédie grecque de Ménandre primée aux Lé-néennes de 317 av. J.-C. Lors d'une partie de chasse, Sostrate, un riche jeune homme, aperçoit une jeune campagnarde priant Pan et les nymphes devant un autel. Il en tombe immédiatement amoureux et décide de se marier avec elle, ce qui est d'ailleurs la volonté de Pan ainsi que le dieu le révèle lui-même dans le prologue. Malheureusement Cnémon, le père de la jeune fille, est un misanthrope (le dyscolos du titre) qui vit délibérément de façon solitaire avec pour seule compagnie sa fille et une servante. Son fâcheux caractère a contraint sa femme à quitter sa maison et à aller s'installer dans une ferme proche avec son fils Gorgias, issu d'un premier lit. Sostrate lui demande alors son aide et Gorgias lui indique que Cnémon ne reconnaîtra pour gendre que quelqu'un qui lui ressemblerait. Sostrate tente d'impressionner Cnémon en travaillant durement à la ferme, mais celui-ci ne le remarque même pas. La mère de Sostrate fait alors un mauvais rêve et propose un sacrifice sur l'autel de Pan et des nymphes. Au même moment, Cnémon tombe dans un puits, en est sauvé par Gorgias avec l'aide de Sostrate, et en ressort complètement guéri de son goût pour la vie solitaire. Il reprend alors sa femme et confie sa propriété et sa fille à Gorgias, qui l'accorde à Sostrate. En retour, ce dernier persuade son père de donner en mariage sa sœur à Gorgias, et la pièce s'achève par des taquineries adressées à Cnémon l'invitant à se joindre à la fête.

Liens utiles