Databac

donatistes

donatistes. On désigne par là les membres schismatiques de l'Église d'Afrique qui se séparèrent des catholiques parce qu'ils refusaient de reconnaître pour évêque de Carthage celui qui avait été consacré par un traditor, c'est-à-dire par un chrétien qui avait livré les écritures pendant la période des persécutions de Dioclétien durant laquelle leur possession était proscrite (303-305 apr. J.-C.). Cette dénomination provient d'un dénommé Donatus que certains évêques tenaient pour un rival. La position orthodoxe soutenait que l'indignité d'un évêque n'affectait pas les sacrements puisque leur vrai ministre est le Christ. Augustin poursuivit les polémiques théologiques contre les donatistes, mais le schisme persista jusqu'à ce que l'Église d'Afrique fut détruite par les Arabes lors des conquêtes des viie et viiie siècles.