Databac

CEP Jan

CEP Jan. Nouvelliste, romancier et essayiste tchèque. Né le 31 décembre 1902 à Myslechovice près de Litovel, mort le 25 janvier 1974 a Paris. L'horizon de son village natal, son enfance et sa jeunesse baignées de spiritualité catholique de plus en plus profonde inspirent et accompagnent le plus souvent les destinées des personnages de ses volumes de récits et nouvelles. Ils jalonnent sa vie d'étudiant à Prague, de lecteur d'une maison d'édition, de voyageur (il approche G. Bernanos et H. Pourrat), d nomme retiré sous l'Occupation et d'exilé (il choisit en 1948 la France comme seconde patrie et épouse la fille de Charles Du Bos. Ces itinéraires d'hommes simples ou d'intellectuels, conduits avec une remarquable finesse, écrits dans une pure langue classique, sont déterminés par les signes, les appels venant de la « seconde patrie » de l'homme, celle qui transcende l'existence terrestre. L'écrivain se rattache ainsi à la lignée spiritualiste tchèque mais invoque aussi celle, française, qui va de Pascal à Claudel. Ses préoccupations littéraires, spirituelles et idéologiques apparaissent dans ses essais — Rayons dispersés [ 1946] — et dans ses allocutions radiophoniques destinées à sa patrie et partiellement éditées : Pour un monde humain [1953], Monologues et dialogues [1959], Pèlerin sur la Terre [1965]... et dans son autobiographie, Ma Soeur l'Angoisse [1975]. La période du Printemps de Prague permet la réédition de plusieurs de ses livres et une exposition lui est alors consacrée, ainsi qu'à Hostovky, son ami et compagnon d'exil.

Liens utiles