Databac

CAVALIERI Bonaventura

CAVALIERI Bonaventura. Mathématicien italien. Né à Milan en 1598, mort à Bologne le 30 novembre 1647. Il entra très jeune dans l'ordre des Jésuites. Vers 1616, il se rendit à Pise, où il s'adonna à l'étude des mathématiques sous la direction du P. Castelli, élève de Galilée. Devenu lecteur de mathématiques, il fut bientôt nommé prieur du monastère de San Benedetto de Parme, charge qu'il n'occupa que peu de temps. En 1629, il quitta Parme pour Bologne, où lui était proposée la chaire de mathématiques qu'il convoitait depuis 1619. Nommé par Urbain V prieur à vie de Santa Maria della Mascarella, à Bologne, il s'adonna à l'enseignement et à l'etude et mourut d'une attaque de goutte à l'âge de quarante-neuf ans. Cavalieri a été l'un des premiers à avoir enseigné la théorie de Copernic sur les planètes; il a en outre le mérite d'avoir introduit en Italie la théorie des logarithmes. Ses autres travaux se rapportent a la trigonométrie sphérique; il a notamment découvert les formules relatives aux foyers des miroirs et des lentilles (cf. Le Miroir ardent}. Son oeuvre maîtresse demeure cependant la Géométrie des Indivisibles, qui fait de lui le précurseur du calcul infinitésimal. Pour le savant italien, chaque figure géométrique peut être considérée comme la somme d'une infinité de parties indivisibles — calcul qui se traduit par la formule algébrique moderne : L'ouvrage de Cavalieri reçut un accueil enthousiaste, et de nombreux mathématiciens (dont le premier fut Torricelli) s'employèrent à diffuser, approfondir et perfectionner ses méthodes. Cavalieri dut toutefois, pour répondre aux critiques qui lui étaient adressées, publier en 1647 ses Exercices géométriques dans lesquels il donne de nouveaux et importants commentaires sur sa méthode et ses conséquences.

Liens utiles