Databac

ÇANKARA (Sankara)

ÇANKARA (Sankara). Appelé également Çankarâchârya, maître Çankara. Philosophe indien qui fut le grand maître du Vedânta. On a d'abord situé son activité à la fin du VIIIe et au début du IXe siècle, et même plus précisément entre 788 et 820, mais, d'après les récents et importants travaux de l'érudit japonais Hajime Nakamura sur le Vedânta, c'est dans la première moitié du VIIIe siècle qu'aurait vécu Cankara. On sait qu il est né à Kaladi, au nord de l'actuel Kérala, au sud-ouest de l'Inde, qu'il appartenait à une famille de brahmanes çivaïtes et qu'il péré-grina dans une grande partie de l'Inde en ascète itinérant, répandant partout la vraie doctrine, simplifiant et purifiant le culte. On sait aussi qu'il mourut très jeune, à trente-deux ans, semble-t-il, mais l'on ignore le lieu de sa mort, que certains placent a Kedamath dans l'Himalaya, mais qui selon la tradition la plus respectée, serait Kancipuram, le célèbre sanctuaire situé non loin de Madras, au sud-est de la péninsule indienne. La légende s est, bien entendu, emparée d'une personnalité dont l'extraordinaire rayonnement s'est prolongé jusqu'à nos jours et qui fut considérée comme un avatar de Civa, mais si la naissance miraculeuse de Çankara et autres traits merveilleux ressemblent à ceux que l'on a prêtés à d'autres grands maîtres religieux, certains épisodes semblent par contre vraisemblables. Il est certain, en effet, que, très jeune, Çankara exerça un ascendant considérable sur ceux qui venaient entendre ses prédications et qu'il a créé plusieurs temples et monastères. Les ordres d'ascètes fondés par lui subsistent encore dans l'Inde d'aujourd'hui et la lignée des jagadguru (maîtres spirituels du monde) s'est poursuivie sans interruption, par exemple à Kancipuram. De plus, si nombre d'ouvrages à lui personnellement attribués sont sans doute dus à ses successeurs, dont certains comptent parmi les plus grands philosophes de l'Inde, même les historiens les plus critiques reconnaissent comme sa part propre une oeuvre déjà fort considérable — oeuvres philosophiques —, où se trouve inclus tout l'essentiel de la pure doctrine de l'Advaïta Vedânta, du non-dualisme absolu, qui est la cime la plus haute de la philosophie indienne.

Liens utiles