Databac

BOTTO Jan

BOTTO Jan. Poète slovaque. Né à Nizny Skalnik le 27 janvier 1829, mort à Banskâ Bystrica le 28 avril 1881. Il fit ses études à Ozd'any, à Levoca (alors centre des jeunes disciples de Stur, le chef du mouvement séparatiste slovaque) et à Budapest. Il exerça ensuite la profession d'ingénieur à Banskâ Stiavnica, et après 1870 à Banskà Bystrica. Il fut, avec Samo Chalupka et Janko Kràl, le plus grand représentant de l'école poétique slovaque qui, suivant les préceptes de Stur, s'inspirait de la poésie populaire. Il n'est pas en effet d'oeuvre de Botto qui ne reprenne un des thèmes ou des rythmes du folklore. Parmi ses ballades, citons Légende danubienne [1846], Le Lys jaune [1849], Légende du château de Magina [1849]. Mais l'oeuvre principale de Botto est le poème en neuf chants intitulé La Mort de Janosik qui, en vers ciselés et mélodieux, évoque la figure d'un fameux « zbojnik » (brigand), défenseur des humbles et ennemi des tyrans, qui fut exécuté à Liptovsky Svaty Mikulâs en 1713, figure qui revient souvent, entourée d'un halo de légende, dans les chants populaires et dans la littérature slovaques.

Liens utiles