Databac

BORNEMISZA Peter

BORNEMISZA Peter. Humaniste hongrois. Né le 22 février 1535 à Pest, mort le 24 juin 1584. Grande figure de la Réforme en Hongrie : disciple de Luther, ardent propagandiste de la fois nouvelle, il eut une vie orageuse, riche en succès et en terribles revers. A peine âgé de dix-huit ans, il dut fuir à l'étranger la persécution. Après huit années d 'études en Italie, en France et en Allemagne, on le trouve successivement pasteur dans un village, surintendant du culte protestant, prédicateur et conseiller des grands seigneurs, précepteur du futur poète Bâlint Balassa, typographe, propriétaire terrien et vagabond. Il se maria quatre fois, perdit en une seule année quatre enfants, fut mis deux fois en prison, et dut changer souvent de résidence, chassé même une fois par ses propres fidèles. Il sut cependant amasser un patrimoine considérable, dont il dépensa une partie dans ses nombreux voyages forcés, tandis qu'il consacrait l'autre a la publication de ses livres, écrits polémiques et prédications, qui ne représentent pas moins de huit mille pages de papier imprimé. Sa première oeuvre, publiée en 1558 : Tragédie en langue hongroise, est une adaptation libre de l'Êlectre de Sophocle. Humaniste et érudit, admirateur de Sénèque, il connaissait également à fond le folklore hongrois, pour l'étude duquel ses ouvrages constituent encore une source précieuse. Superstitieux, voyant partout la main du diable, il se considérait lui-même comme un jouet entre les mains de Satan, et il intitula un de ses recueils de prédications : Des tentations du Diable [1578].

Liens utiles