Databac

Schelling (Friedrich Wilhelm Joseph von), 1775-1854, né à Leonberg, philosophe allemand.

Publié le 08/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : Schelling (Friedrich Wilhelm Joseph von), 1775-1854, né à Leonberg, philosophe allemand.. Ce document contient 205 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Encyclopédie
Schelling (Friedrich Wilhelm Joseph von), 1775-1854, né à Leonberg, philosophe
allemand. Il fut professeur à Iéna en 1798, à Würzburg en 1803, secrétaire de
l'Académie des beaux-arts de Munich (1806-1820), puis à nouveau professeur,
notamment à Berlin (1841), à la demande de Frédéric-Guillaume IV. Schelling a donné
son expression philosophique la plus claire à la vie spirituelle du néoromantisme. Selon
sa « philosophie de l'identité », l'esprit et la matière, le sujet et l'objet forment, quand
on les voit en profondeur, une unité que l'on peut éprouver par des actes spéciaux de
connaissance, l'intuition intellectuelle. L'idée qu'un esprit sommeille dans la nature, idée
qui se rattache à cette philosophie, fut un des thèmes de prédilection des
néoromantiques. Les ouvrages de Schelling ont d'abord trait à la philosophie de la
nature (Idées pour une philosophie de la nature, 1797 ; l'Âme du monde, 1798). C'est
dans l'Exposition de ma philosophie (1801) et dans Bruno (1803) qu'il présenta sa
philosophie de l'identité. Il publia encore de son vivant Philosophie et religion (1804) et
les Recherches philosophiques sur l'essence de la liberté humaine (1809). Ses ouvrages
sur la Philosophie de l'art, les Âges du monde, la Philosophie de la mythologie, la
Philosophie de la révolution ne parurent qu'après sa mort.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles