Databac

Les régimes totalitaires

Publié le 18/05/2020

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : Les régimes totalitaires Ce document contient 2780 mots soit 6 pages. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système gratuit d’échange de ressources numériques. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en Histoire-géographie.

« CHAPITRE 5 Les régimes totalitaires Au sortir de la guerre, les grands empires autoritaires s'écroulent .

La démo­ cratie libérale dont les progrès ne sont qu'apparents connaît une grave crise.

L'entre­ deux-guerres voit la mise en place de régimes de type nouveau, les régimes totalitaires, remettant en cause les fondements de la démocratie .

1.

Origines et définition des totalitarismes 1.

Les origines a) Les théoriciens du x1xe siècle L'idéologie fasciste serait née en France entre 1885 et 1914 dans les milieux ultranationalistes ( c'est du moins la thèse de l'historien israélien Sternhell).

Cet auteur considère essentielles, à cet effet , les idées de Maurras ou encore de Barrès sur la nation.

Elles se définissent contre l'individualisme libéral et le matérialisme marxiste.

Le romantisme allemand et son refus du modèle politique occidental appa­ raissent comme un facteur qui explique le succès du nazisme (cf thèse d'Arendt, etc.

).

Dans leur réaction contre les Lumière s et le message des hommes de 1789, les jeunes romantiques allemands exaltent un Ancien Régime mythifié dans sa double incarnation du Saint Empire romain germanique et de la seigneurie.

Selon certains historiens, le marxisme serait aux origines du totalitarisme russe .

Déjà, Camus, dans L'Ho mme rév olt é, avait dénoncé comme source de la « théocratie totalitaire » une philosophie qui s'en « remet au jugement de l'histoire».

La dénonciation de l'État bourgeois et l'antiindividualisme chez Marx annonce­ raient le totalitarisme communiste .

b) D'autres approches Certains auteurs avancent la thèse de la« maladie morale » de l'Europe, comme Croce , qui pense que les régimes totalitaires sont des accidents de l'histoire.

La thèse radicale met l'accent sur les responsabilités de la bourgeoisie italienne et alle­ mande dans l'avènement du fascisme et du national-socialisme; l'unification tar­ dive et un processus d'industrialisation trop rapide auraient joué un rôle important en empêchant l'intégration des masses .. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles