Databac

Le travail permet il à l'homme de s'accomplir

Publié le 16/05/2020

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : Le travail permet il à l'homme de s'accomplir Ce document contient 1690 mots soit 4 pages. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système gratuit d’échange de ressources numériques. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en Philosophie.

« --- Informations sur l'utilisateur --- Sujet que l'utilisateur souhaitait consulter : (Id: 122030) Propos - Alain - Devoir d'être heureux Nom : Lionel BONNOUVRIER E-mail : [email protected] Id user : 102625Vente autorisée : OuiPour visualiser son profil suivez ce lien : http://www.devoir-de-philosophie.com/compte/Bonyo.html --- Informations sur le document transmis --- Titre : Le travail permet il à l'homme de s'accomplir Catégorie: Philosophie Envoyé par copier/coller --- Contenu du document: --- Esope disait "le travail est pour les hommes un trésor", Rabelais rajouta quelques siècles plus tard "l'homme naquitpour travailler, comme l'oiseau pour voler" ,quant à lui, Georges Lévis écrivit en 1811 "On se lasse de tout, exceptédu travail" Le ton était donc donner, le travail et l'homme sont deux notions incontestablement liées.

Défini comme une activitéde transformation de la nature dans un but utile, le travail, étudié par de nombreux philosophe tel que HannahArendt, Marx ou Hegel, est décrit comme nécessité, comme obligation pour l'homme n'ayant d'autre choix que detravailler.

L'art, la culture, la politique, le travail est partout.

Financier, social, vital, tel peuvent être les nécessitédu travail.

Cependant, le travail permet-il à l'homme de s'accomplir ? telle en est la question posé par le sujet.

Letravail est sous un angle immédiat indispensable.

Mais est-ce l'activité humaine la plus fondamentale qu'il soit pourl'homme ? Le travail donne t'il du sens à l'existence ? Est-il à lui source d'accomplissement pour l'homme ? Mais ausside bonheur, de satisfaction personnelle ? Nous verrons que l'homme, grâce au travail peut en effet s'accomplir, maisen est-ce réellement le seul moyen ? D'autres déterminant peuvent-ils intervenir? Au fil des siècles, le travail et son sens on sans cesse évoluer.

Toutefois, nous savons depuis toujours que la sourcedu travail réside dans la nature.

En effet, la transformation de matières naturelles en élément utiles ou indispensableà la survie font du travail et la nature deux notion très liés.

Cependant, bien plus que le travail, c'est l'homme quiest liée avec la nature, en effet, l'outil technique le plus élaboré de l'homme étant son corps.

Le travail est donc unlien entre l'homme et la nature dans la mesure ou il permet de par l'utilisation de la technique , de satisfaire lesbesoins de l'être humain, le travail apparait alors comme une action tout à fait naturelle. Depuis l'existence de la notion de propriété, le travail devient source de richesse, il permet de produire, detransformer la nature afin de survivre, mais dans un second temps d'échanger, de commercer et par de ce faits'enrichir, au fil du temps, l'homme va alors travailler davantage pour gagner sa vie.

La naissance du capitalisme etdu protestantisme on fait du travail un élément primordial de pars son attrait financier.

De ce fait, les hommestravail aujourd'hui pour l'argent, les plaisirs du travail son mis de coté, et laisse place à une soif d'enrichissement.Rares sont les hommes travaillant pour le plaisirs, dans une société ou tout se monnaie.

Cependant, s'enrichirpermet de subsister, de se nourrir, de pratiquer des loisirs, ou de vivre tout simplement dans une société deconsommation.

Peut-on alors dire que l'argent gagner grâce à sa force de travail suffit à l'homme pour s'accomplirou de le rendre heureux? Libres à chacun d'avoir son opinion, mais les hommes les plus riches sont-ils les plusheureux ? Le travail permet également de sociabiliser l'homme, en effet, le fait de travailler inclut la rencontre avecd'autre homme afin de collaborer sur un projet commun ou d'échanger des services.

De ce fait, le travail peut alorsêtre un accomplissement social pour l'homme qui va être amener à échanger sans cesse. Enfin, pour l'homme, le travail peut être vu comme un moyen de se construire par lui même, dans le sens ou letravail a comme but premier de produite un objet ou un service dont nous avons besoin, et dans lequel nouspourrons nous reconnaitre.

L'homme dans le travail montre sa capacité à s'imposer des règles, le travail exige unprocessus de réflexion.

Le travail est propre à l'homme, il lui appartient, l'obsède dans le but de faire mieux à chaquefois, et de s'élever intellectuellement.

On peut alors dire que nous ne travaillons pas pour vivre, mais que nous. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles