Databac

Le progrès est-il inscrit dans la culture ?

Publié le 23/05/2020

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet :

Le progrès est-il inscrit dans la culture ?
 Ce document contient 1544 mots soit 3 pages. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système gratuit d’échange de ressources numériques. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en Philosophie.

« Le progrès est-il inscrit dans la culture ? Par définition le progrès est une innovation qui a pour but d'amener une amélioration, une nouvelle façon de faire.

Mais ce progrès n'est pas seulement une amélioration, mais plutôt un avancement dans un domaine.

Les sciences, les connaissances, plus généralement on peut s'interroger sur l’interaction de ce progrès avec l'Homme.

La culture se comprend en premier lieu par l'opposé de la nature.La culture ne concerne pas exclusivement les contrairement à la nature, mais résulte d'un apprentissage.

Mais on peut la comprendre dans un sens plus large où la culture serait l'ensemble des activités humaines n'étant pas inné et étant propre à une civilisation. Néanmoins on peut se poser la question des causes de ce progrès ? De l'appartenance de ce progrès à la culture ou à la nature ? Le progrès peut-il être général et individuel, comme la culture ? L'éducation montre t-elle que le progrès est inscrit dans la culture ou non ? Quelles sont les origines de la notion de progrès ?... Nous verrons en premier lieu si le progrès est bien inscrit dans la culture, puis nous nous demanderons en quoi le progrès peut-il se dissocier de la culture ? Tout d'abord, on peut être amené à penser que la nature, interagissant avec la culture, se traduit par une forme de progrès au sens large : un Homme à l'état brut de nature façonné par la société afin d'être cultivé, a subi une évolution, autrement dit une progression.

Nous savons qu'au fil des siècles, l’histoire des techniques et des réalisations de l’Homme a répondu à des besoins militaires, économiques et sociales, de leur contexte d’apparition comme de leurs conséquences sur la société.

Ces progrès quels qu'ils soient engendrent une évolution en chaîne des civilisations constituant. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles