Databac

ENTÔLER, verbe transitif.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : ENTÔLER, verbe transitif. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

ENTÔLER, verbe transitif.  

Argot et populaire.  Voler (quelqu'un) en le trompant Entôler ses copains; être entôlé par son associé. Synonyme : escroquer. Pourtant, ils [des policiers] n'ont poissé qu'Bambou, tu vois, rapport qu'il entôlait l'frère (FRANCIS CARCO, Jésus-la-Caille,  1914, page 15 ). 

·    Se faire entôler. \" Être victime d'une escroquerie \" (Dictionnaire du français contemporain (JEAN DUBOIS)). Synonyme : se faire rouler. 

Remarque : La documentation atteste un emploi argotique et vieux de ce verbe en emploi absolu avec le sens de « entrer en fraude » (pour voler). [Ceux qui restent] en gafe (...) doivent craindre que ceux qui entôlent (qui entrent) ne gardent pour eux la plus grande partie des objets précieux (FRANÇOIS VIDOCQ, Les Voleurs, physiologie de leurs moeurs et de leur langage, tome 2, 1836, page 97). 

—  En particulier.  [En parlant d'une prostituée]  Voler (le client) en lui dérobant tous ses biens (confer Charles-Louis Carabelli, [Langage de la pègre] ). 

 

DÉRIVÉS : 1.  Entôlage,  substantif masculin.  Action d'entôler. En particulier.  Vol commis par une prostituée. Armand, qui s'était promis de raconter immédiatement l'entôlage dont il avait été victime (LOUIS ARAGON, Les Beaux quartiers,  1936, page 360 ). 2.  Entôleur, -euse, substantif. Au masculin  \" Menteur, escroc \" (Charles-Louis Carabelli, [Langage populaire] ). Au féminin.  Prostituée qui vole son client. Plus de surins et plus d'eustaches Plus d'entôleuse au coin des rues (LOUIS ARAGON, Le Roman inachevé,  1956, page 223 ). 


Liens utiles