Databac

ENCOTONNER, verbe transitif.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : ENCOTONNER, verbe transitif. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

ENCOTONNER, verbe transitif.  

A.—  Garnir de coton, de duvet. La nature encotonne certains fruits délicats (Larousse du 19e.  siècle. ). 

B.—  Au figuré. 

1. Faire éprouver une sensation semblable à celle que procure le coton : 

Ø 1. En vérité, Bailleul s'éteint. Une espèce de touffeur l'encotonne, où s'enfoncent ses gestes (...) Les genoux repliés, le dos rond, il est comme un foetus impatient de naître.

MAURICE GENEVOIX, La Boîte à pêche,  1926, page 131. 

2. Atténuer les réactions : 

Ø 2. Les bons apôtres, les niais! Ignorent-ils qu'il n'existe rien de plus implacable que la jalousie des parvenus, j'entends ceux que la fortune n'a pas totalement abrutis et encotonnés...

ALEXANDRE ARNOUX, Rêveries d'un policier amateur,  1945, page 280. 

—  Emploi pronominal réfléchi.  Avoir des réactions atténuées. Il dodelinait, il s'encotonnait ( ALEXANDRE ARNOUX, Zulma, l'infidèle.  1960, page 55 ). 

 

 

Liens utiles