Databac

DRAMATIQUE, adjectif.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : DRAMATIQUE, adjectif. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

DRAMATIQUE, adjectif.  

I.—  Domaines littéraire et artistiques. 

A.—  [Marque une relation avec un domaine]  CRITIQUE.  

1. [Correspond à drame A]  Du théâtre, propre au théâtre. Déclamation, représentation, jeu dramatique. Synonyme : théâtral. Le plaisir dramatique ne se voit plus que chez le peuple, à la Porte-Saint-Martin, à la Gaieté, etc. (HENRI BEYLE, DIT STENDHAL, Vie de Rossini,  1823, page 28) : 

Ø 1.... sont comprises parmi les oeuvres de l'esprit sur lesquelles s'exerce le droit d'auteur, toutes les productions littéraires, scientifiques et artistiques (...) les oeuvres dramatiques ou dramatico-musicales, les oeuvres chorégraphiques et pantomimes sont la mise en scène est fixée par écrit ou autrement;...

La civilisation écrite (sous la direction de Julien Cain)  1939, page 1610. 

SYNTAXE : Composition, fiction, expression, invention, chef-d'oeuvre dramatique. 

—  Spécialement.  RADIO, TÉLÉVISION.  (Émission) dramatique. De caractère théâtral. Monter une dramatique. La « jeune fille Violaine », dramatique diffusée sur la première chaîne (Le Monde.  20 février 1966 dans le Dictionnaire des mots nouveaux (PIERRE GILBERT), 1971 ). 

2. Par extension.  [En parlant de pers]  Qui s'occupe de théâtre, écrit des textes pour le théâtre ou à propos du théâtre. Artiste, auteur, écrivain dramatique. Je connais le bonhomme qui y joue le critique dramatique (PAUL VALÉRY, Correspondance [avec André Gide] , 1901, page 381 ). L'association syndicale professionnelle de la critique dramatique et musicale (GILBERTE ET HENRY COSTON, L'A.B.C. du journalisme,  1952, pages 80-81 ). 

—  Substantif masculin.  [Par ellipse du substantif auteur]  Rare.  Auteur qui écrit pour le théâtre. Synonymes : dramatiste (vieux), dramaturge. Tous les grands dramatiques, quelques-uns même fabuleux en cela, ont montré cette fertilité primitive du génie, une fécondité digne des patriarches (CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Portraits littéraires, tome 2, 1844-64, page 51 ). 

3. [En parlant d'une oeuvre]  Destiné au théâtre. Musique, prose, ouvrage dramatique : 

Ø 2. On songe avec tristesse à Eschyle, à Sophocle, aux chorèges, préparant d'avril à décembre la réalisation scénique du poème dramatique, fondée sur une idée simple, obéissant à des règles strictes,...

JEAN VILAR, De la Tradition théâtrale,  1963, page 95. 

B.—  [Marque une qualité] 

1. Domaine du théâtre.  Qui possède les caractéristiques du drame. Théâtre dramatique; narration épique ou dramatique. Ce théâtre tire ses meilleurs effets du langage parlé par les personnages (...). Dramatique ou mélodramatique, il les tire des sentiments d'honneur, de fidélité (Arts et littérature dans la société contemporaine (direction Pierre Abraham)  1936, page 3004 ). 

—   [En parlant d'une époque]  Caractérisé par le genre du drame. Les temps primitifs sont lyriques, les temps antiques sont épiques, les temps modernes sont dramatiques (VICTOR HUGO, Cromwell,  1827, page 15 ). 

2. Par extension.  domaines des spectacles en général, de la musique, des arts plastiques, etc.  Qui évoque les caractères du drame, est susceptible d'émouvoir ou d'intéresser vivement. Scène, scénario, personnage, geste dramatique. Synonymes : pathétique, tragique. L'influence de Rembrandt réinstaure l'effet dramatique [dans la danse] (ANDRÉ LÉVINSON, Les Visages de la danse,  1933, page 37 ). 

—   [En parlant d'un spectacle de la nature]  Les nuages bas et dramatiques. Un vent plus fort balayait les nuages bas et dramatiques qui, de temps à autre, se déchiraient (ÉMILE HERZOG, DIT ANDRÉ MAUROIS, Journal, États-Unis,  1946, page 259 ). 

II.—  Au figuré.  [Correspond à drame B] 

A.—  [En parlant de faits]  Qui suscite une vive émotion, constitue un drame violent et pathétique. Situation, journée, moment dramatique. Synonymes : tragique, émouvant, poignant. À la bourse, l'atmosphère était aussi dramatique que si la dissolution des chambres eût été décidée dans la nuit (MAURICE DRUON, Les Grandes familles, tome 2, 1948, page 105 ). Beaucoup plus dramatique encore était la situation de la Grèce, de la Yougoslavie, de la Tchécoslovaquie, de la Pologne (CHARLES DE GAULLE, Mémoires de guerre,  1954, page 211 ). 

—  Par métonymie, substantif masculin avec valeur de neutre.  Caractère de ce qui est dramatique. Le dramatique de l'existence, de l'affaire. Il exhume les hommes d'autrefois (...) les agite de leurs passions, qu'il augmente ou diminue selon le point où il veut porter le dramatique (ALEXANDRE DUMAS PÈRE, Antony,  1831, IV, 6, page 211 ). Lamartine, dans son Histoire des Girondins, eût transposé cet incident pour renforcer le dramatique de cette « Journée de l'Accusateur » (MAURICE BARRÈS, Leurs figures,  1909, page 120 ). 

B.—  [En parlant des personnes, de leur comportement]  Qui évoque un drame psychologique. Pleurs, rictus, soupirs dramatiques. Mais si ce « soi » donne à la personnalité sa résonance dramatique (EMMANUEL MOUNIER, Traité du caractère,  1946, page 58 ). 

Remarque : Lorsqu'on insiste sur l'aspect extérieur du comportement, ce sens est indissociable du sens I B 2. 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 1 723. Fréquence relative littéraire : XIXe.  siècle : a) 2 591, b) 2 373; XXe.  siècle : a) 2 565, b) 2 301. 

Liens utiles