Databac

DRAGUEUR, -EUSE, substantif.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : DRAGUEUR, -EUSE, substantif. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

DRAGUEUR, -EUSE, substantif.  

A.—  [Désigne ou caractérise un engin remplissant l'usage d'une drague] 

1. Au masculin. 

a) PÊCHE (en Haute Normandie).  Bâtiment équipé pour la pêche à la morue, au maquereau ou au hareng, \" au Nord, à Yarmouth, aux côtes d'Irlande, etc. \" (Traité général des Eaux et Forêts - Chasses et pêches (JACQUES-JOSEPH BAUDRILLART) 1827). 

Remarque : Attesté dans DICTIONNAIRE DE LA LANGUE FRANÇAISE  (ÉMILE LITTRÉ), DICTIONNAIRE DES DICTIONNAIRES  (SOUS LA DIRECTION DE PAUL GUÉRIN) 1892, Grand Larousse de la Langue française. 

b) MARINE MILITAIRE.  Navire spécialement équipé pour draguer des mines explosives. Deux dragueurs de mines : Congre et Lucienne-Jeanne font leur dur métier à l'entrée des ports de Grande-Bretagne (CHARLES DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1954, page 243 ). 

c) TRAVAUX PUBLICS.  (Engin) dragueur. (Engin) qui drague. Une chaîne munie de puissants godets dragueurs creusait la terre et la rejetait sur le côté (TONY BALLU, Machines agricoles,  1933, page 133 ). 

2. Au féminin. Synonyme rare de drague1 * :  

Ø 1. Et l'on vit encore les remous de l'eau, la cheminée haute du bateau-lavoir, la chaîne immobile de la dragueuse, des tas de sable sur le portugais..

ÉMILE ZOLA, L'Œuvre,  1886, page 9. 

B.—  [Désigne ou caractérise une personne]  Généralement au masculin. 

1. PÊCHE.  Dragueur d'huîtres. \" Marin-pêcheur assurant le dragage d'huîtres sur des bancs en mer \" (Dictionnaire des métiers et appellations d'emploi, 1955). 

2. TRAVAUX PUBLICS.  Ouvrier chargé d'extraire la vase ou le sable au moyen d'une drague ou responsable d'une drague mécanique. Maître-dragueur (ÉMILE MOSELLY, Terres lorraines,  1907, page 25 ). Puis on se piqua au jeu, et on proposa à la jeune fille des individus invraisemblables, des carrieurs de sable, ou des dragueurs de la Moselle (ÉMILE MOSELLY, Terres lorraines,  1907 page 17 ). Dragueur de sablière, dragueur-sablier (Dictionnaire des métiers et appellations d'emploi.  1955) : 

Ø 2. Puis, c'est la nappe, sans reflets, sans source, grise : 

Un vieux, dragueur, dans sa barque immobile, peine.  

ARTHUR RIMBAUD, Derniers vers,  1872, page 178. 

3. Argot. 

a) Celui qui drague (Confer draguer B) : 

Ø 3. Jamais les femmes ne nous avaient à ce point manqué. Pour nous divertir, nous essayions de monter jusqu'au haut de la terrasse, en dragueurs, d'un pied, mais nos jambes molles se dérobaient : il fallait toucher.

JULES RENARD, Journal,  1892, page 125. 

b) Celui qui déambule ou aborde les femmes à la recherche d'une aventure galante. Se faire accoster par un dragueur (DICTIONNAIRE ALPHABÉTIQUE ET ANALOGIQUE DE LA LANGUE FRANÇAISE  (PAUL ROBERT) Supplément.  1970). 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 13. 

Liens utiles