Databac

DRAC, DRAK, substantif masculin.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : DRAC, DRAK, substantif masculin. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

DRAC, DRAK, substantif masculin.  

Régionalisme (Sud de la France),  FOLKLORE.  Esprit follet, capricieux et malfaisant [La fée :] Ah! si nous avions été là, nous autres, de tous ces Allemands qui sont entrés en France, pas un seul ne serait sorti vivant Nos draks, nos feux follets, les auraient conduits dans des fondrières (ALPHONSE DAUDET, Contes du lundi,  1873, page 202) : 

Ø Sachez seulement que les bords de la Garonne sont hantés (...) par des fées et des nains (...) Les Dracs se montrent quelquefois dans la campagne. Ce sont de petits esprits occupés surtout à tourmenter les chevaux.

ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, La Vie littéraire,  1892, page 76. 

—  Spécialement (Cantal).  Esprit malin, protéiforme, qui noie celui qui le chevauche lorsqu'il a pris la forme d'un cheval. Du reste, soit simplesse native, soit instinct d'avarice, il n'est pas un pâtre cévenol qui n'ait entretenu, à différentes époques de sa vie, quelque commerce secret avec Dieu ou le « Drac » [le démon] (FERDINAND FABRE, Les Courbezon,  1862, page 4 ). Son aventure préférée [à cette conteuse] , c'était celle du Drac qui prend toutes les formes (...). Cette histoire vous transportait (...) sur le chemin d'Aurillac (GEORGES D'ESPARBÈS, La Légende de l'outil,  1903, page 242 ). 

Remarque : On rencontre chez Hugo le synonyme drée, substantif féminin désignant plutôt un animal fantastique. À l'hydre, un peu banale, de Lerne, il [le génie moderne] substitue tous ces dragons locaux de nos légendes (...) la drée de Montlhéry (Préférence Cromwell, 1827, page 11). Le burg brave la nue (...) Les guivres, les dragons, les méduses, les drées, Grincent des dents au fond des chambres effondrées (Légende, tome 1, 1859, page 324). 

 

Liens utiles