Databac

DOCILE, adjectif.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : DOCILE, adjectif. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

DOCILE, adjectif.  

A.—  [En parlant de personnes ou d'animaux] 

1. Qui obéit facilement, se laisse diriger et persuader. 

a) emploi absolu. Élève docile (Quasi-)synonymes : obéissant, discipliné, sage, maniable; antonymes : indocile, désobéissant, indiscipliné, récalcitrant, rétif. Sans un mot il tira sur les cordeaux. Docile, le cheval (...) aussitôt s'arrêta (GERMAINE GUÈVREMONT, Le Survenant,  1945, page 15 ). Auprès d'êtres, comme les enfants et les vieillards, que leur âge rend dociles ou faciles à vivre (EMMANUEL MOUNIER, Traité du caractère,  1946, page 508) : 

Ø 1. Il est très vraisemblable qu'un sujet docile et convenablement disposé voit des scènes dans la boule de cristal [de la voyante] .

JEAN-PAUL SARTRE, L'Imaginaire,  1940, page 71. 

—  Par comparaison. Docile comme un chien, un mouton, un toutou. 

—  Emploi comme substantif.  Personne docile. L'impulsif est, en réalité, un docile (EMMANUEL MOUNIER, Traité du caractère,  1946 page 419 ). 

b) [Suivi d'un complément prépositionnel] 

—   [Introduit par la préposition envers]  Rare. Supposez Louis XVI né dans une famille bourgeoise, (...) on l'aurait vu assidu à son bureau, docile envers sa femme, paternel avec ses enfants (HYPPOLYTE-ADOLPHE TAINE, Philosophie de l'Art, tome 2, 1865, page 320 ). 

—   [Introduit par la préposition à]  Vieilli. Élève docile aux leçons de son maître. Boeuf docile au joug (Dictionnaire de l'Académie française.  1835-1932).  Crois-tu qu'Achille À tes nouveaux desseins se montrera docile? (JEAN PAPADIAMANTOPOULOS, DIT JEAN MORÉAS, Iphigénie,  1900, I, 1, page 18) : 

Ø 2. Cette main, sur mes traits qu'elle rêve effleurer, Distraitement docile à quelque fin profonde, Attend de ma faiblesse une larme qui fonde,... 

PAUL VALÉRY, La Jeune Parque,  1917, page 96. 

SYNTAXE : Docile aux avis, aux conseils, aux décisions, aux directives, aux injonctions, aux observations, aux prescriptions, aux sollicitations, aux suggestions de quelqu'un; docile aux caprices de l'imagination; docile aux conventions, aux modes. 

2. Par extension.  Qui manifeste de la soumission, de l'obéissance. (Quasi-)synonymes : soumis, complaisant. 

a) [En parlant de l'attitude ou du comportement physique d'une personne ou d'un animal]  Prêter une oreille docile; répondre d'une voix docile; un sourire docile. Pierre sentait tout l'agrément de cette compagne [Fromentine] flexible et souple qui le suivait avec une aisance docile (PAUL MORAND, L'Homme pressé,  1941, page 154 ). 

b) [En parlant du comportement moral ou mental d'une personne ou d'un animal]  La docile stupidité d'une génisse. Pendant plusieurs années, je me fis le docile reflet de mes parents (SIMONE DE BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée,  1958, page 34 ). 

3. En particulier, péjoratif.  [En parlant de personnes ou de groupes de personne]  Qui cède facilement aux influences, réagit avec soumission. Épiscopat docile; foules dociles. (Quasi-)synonymes : bien en main, (bien) dressé, soumis : 

Ø 3.... Pierre songeait à ce que lui avait dit don Vigilio, à ces Jésuites tout-puissants dans l'ombre (...) ce pape politique, d'un opportunisme toujours en éveil, était un des leurs, un instrument docile entre leurs souples mains de conquête sociale? 

ÉMILE ZOLA, Rome,  1896, page 420. 

B.—  Par analogie.  LITTÉRATURE.   [En parlant d'objet ou d'éléments naturels]  Qui s'adapte facilement, dont on fait ce que l'on veut. 

1. emploi absolu. Onde docile. La fleur docile s'incline et se prête aux mouvements inquiets de l'insecte (JULES MICHELET, L'Insecte,  1857, page 320 ). Cette robe (...) s'ajustait aux minces épaules avec l'extrême finesse docile et le moelleux d'un tissu sans poids (JOSEPH MALÈGUE, Augustin ou le Maître est là, tome 2, 1933, page 183) : 

Ø 4. Elle est traduite par ses doigts habiles et son docile clavier. La docilité n'est certes pas le fait de nos tourne-disques...

PIERRE SCHAEFFER, À la recherche d'une musique concrète,  1952, page 24. 

2. [Suivi d'un complément prépositionnel introduit par la préposition à]  Argile docile aux doigts du potier. Sur une onde tranquille Voguant soir et matin, Ma nacelle est docile Au souffle du destin (PIERRE-JEAN DE BÉRANGER, Chansons, tome 2, 1829, page 90 ). Il ne pourra y mettre que le tracé de sa main ou une matière picturale docile à ses gestes (RENÉ HUYGHE, Dialogue avec le visible, 1955, page 73 ). 

C.—  Au figuré.  [En parlant d'éléments abstraits]  Qui se laisse facilement saisir par l'esprit. Antonyme : indomptable. Les mots, jusqu'alors si dociles, s'éclipsèrent (JACQUES DE LACRETELLE, Amour nuptial,  1929, page 131 ). Les armes automatiques écrasent plus sûrement la révolte que les concepts dociles que rangent les caissiers soigneux de la pensée bourgeoise (PAUL NIZAN, Les Chiens de garde,  1932, page 184) : 

Ø 5. Enfin, rentré chez lui, la tête pleine (...) il [le chasseur d'images] se plaît à compter ses images. Dociles, elles renaissent au gré du souvenir. Chacune d'elles en éveille une autre... 

JULES RENARD, Histoires naturelles,  1896, page 9. 

Remarque : La documentation atteste un emploi du dérivé verbal dociliser verbe transitif, rare.  Rendre docile (supra A 1 a). La cravache de ma pupille m'a docilisé ma maîtresse (JOSÉPHIN PÉLADAN, Le Vice suprême, 1884, page 36). Attesté dans Dictionnaire de l'Académie Française, Compléments 1842, DICTIONNAIRE UNIVERSEL DE LA LANGUE FRANÇAISE  (LOUIS-NICOLAS BESCHERELLE) 1845, DICTIONNAIRE DE LA LANGUE FRANÇAISE  (ÉMILE LITTRÉ), Grand dictionnaire universel du XIXe. siècle (Pierre Larousse), DICTIONNAIRE DES DICTIONNAIRES  (SOUS LA DIRECTION DE PAUL GUÉRIN) 1892, Nouveau Larousse illustré, Larousse du xxe.  siècle en six volumes et DICTIONNAIRE ENCYCLOPÉDIQUE QUILLET 1965 qui le signalent généralement avec la construction dociliser un enfant. 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 868. Fréquence relative littéraire : XIXe.  siècle : a) 946, b) 817; XXe.  siècle : a) 1 484, b) 1 552. 

Liens utiles