Databac

DIVULGATION, substantif féminin.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : DIVULGATION, substantif féminin. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

DIVULGATION, substantif féminin.  

A.—  Action de divulguer. Divulgation de secrets militaires, d'un secret professionnel. Synonymes : propagation, publication, révélation. Sa Majesté trouve peu royale la divulgation officielle de ses bonnes oeuvres (HONORÉ DE BALZAC, Histoire de la grandeur et de la décadence de César Birotteau,  1837, page 398 ). Cela touche à la divulgation de secrets intéressant la Défense nationale (LOUIS FARIGOULE, DIT JULES ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, Verdun, 1938, page 156) : 

Ø 1.... mes indiscrétions ne sont pas des divulgations de la vie privée, mais tout bonnement des divulgations de la pensée et des idées de mes contemporains,...

EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal,  1890, page 1251. 

—   [L'accent est mis sur l'étendue du milieu recevant l'information]  Il [M. le Tourneux] avait entrepris sur une grande échelle la divulgation gallicane et très-chrétienne de l'Évangile (CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Port-Royal, tome 5, 1859, page 84 ). 

—  Spécialement.  DROIT.  En matière de brevets d'invention, fait de rendre publique une découverte avant le dépôt de la demande de brevet, ce qui détruit le caractère de nouveauté et rend nul le brevet (d'après Centre International du Droit des Affaires (CIDA) 1973). 

B.—  Fait d'être divulgué, état de ce qui est divulgué. Le besoin de la confidence étant chez lui plus fort que la crainte de la divulgation (MARCEL PROUST, La Prisonnière,  1922, page 302) : 

Ø 2.... ouvrage excellent en soi [l'Art impressionniste de G. Lecomte] , mais édité luxueusement à très petit nombre et par conséquent incapable de divulgation dans le public.

CAMILLE MAUCLAIR, Les Maîtres de l'impressionnisme,  1904, page 5. 

Remarque : La distinction entre A et B est subtile, en raison de l'aspect perfectif inhérent au verbe sous-jacent : divulguer, c'est à la fois faire une action et viser son accomplissement; c'est donc le contexte qui tranche, ou qui joue sur les 2 concepts, comme le montrent les exemples cités sous B. 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 43. 


Liens utiles